GSY Review Switch

Alors que le planning des sorties s’intensifie grandement à l’approche de la rentrée, Nintendo continue d’abreuver sa console en exclusivités et nous propose Astral Chain. Développé par PlatinumGames, le jeu nous avait particulièrement tapé dans l’œil lors de son annonce durant un Nintendo Direct, et nous pouvons désormais vous donner notre avis.

Légion étrangère

Avec un duo composé de Takahisa Taura, game designer sur NieR Automata et de Hideki Kamiya, créateur d’une petite franchise méconnue du nom de Bayonetta, nous étions particulièrement impatients de découvrir cet Astral Chain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attente n’aura pas été vaine. Si vous avez déjà regardé notre vidéo capturée sur la version finale du jeu, vous avez déjà découvert les premières lignes du scénario ainsi que la superbe cinématique qui nous présente les Légions, des formes de vie très puissantes. Après vous avoir donné le choix d’incarner un personnage masculin ou féminin – qui sont frères et sœurs – vous êtes très rapidement catapulté au centre de l’action, dans une ville futuriste appelée Arche en proie à des créatures extraterrestres: les Chimères. L’Arche est protégée par une force d'intervention appelée Neuron qui tente d’empêcher cette invasion, et vous en faites évidemment partie.

Les affrontements sont, comme on pouvait l’imaginer avec PlatinumGames à la baguette, très rythmés et nerveux. Les contrôles de base sont très classiques, le stick gauche pour vous déplacer, le stick droit pour contrôler la caméra, un bouton pour l’attaque, un pour l’esquive et un verrouillage sur votre cible, rien de bien compliqué au premier coup d’œil. Vous aurez également la possibilité d’utiliser des objets pour vous redonner de la vie par exemple, en utilisant un menu d’accès rapide plutôt pratique. La principale originalité du gameplay se trouve ailleurs cependant, car si vous combattrez avec vos propres armes, vous aurez également à vos côtés votre Légion, cette dernière étant reliée à vous avec une chaîne, vous pourrez l’envoyer combattre avec la touche ZL ou la rappeler avec la touche R. La légion consomme de l’énergie, il sera donc important de ne pas trop la déployer pour ne pas se retrouver en mauvaise posture.

Un gameplay qui se dé-Chain

Quelques subtilités rendent les combats encore plus nerveux, comme la possibilité de continuer un combo après avoir réussi une esquive, ou encore l’exécution d’une attaque glissée lorsque vous courrez. Toujours sur le plan des esquives, il est possible de réaliser une esquive « parfaite », qui se déclenche si vous avez le bon timing en appuyant sur le bouton B juste avant de se faire toucher : en cas de succès, vous aurez la possibilité de déclencher une contre-attaque très pratique et puissante. Toutes ses possibilités demandent un peu de pratique, mais la possibilité d’utiliser notre Légion amène beaucoup de variété et de possibilités durant les combats. Les affrontements sont très agréables et parfois assez impressionnants, même si nous n’atteignons pas ici la folie totale d’un Bayonetta.

D’autres phases de jeu vont se dérouler à moto, avec un gameplay un peu différent. Vous pourrez vous déplacer sur la largeur de la route, votre véhicule suivant le chemin tout seul, cela vous permet d’éviter les dangers. Vous avez également la possibilité d’utiliser une esquive et de tirer sur les ennemis qui ne manqueront pas de vous barrer la route. Parfois, la caméra bascule sur le côté, vous devrez ici contrôler le réticule de visée et tirer sur les assaillants sans vous préoccuper des dangers présents sur la route. Même dans ces phases de jeu, vous pourrez faire appel à votre Légion, chacun d’entre eux ayant des styles de combat différent. À la fin du parcours, divers bonus vous seront octroyés par exemple si vous réussissez à ne heurter aucun obstacle, si vous avez détruit un maximum d’ennemis ou encore si vous ne subissez aucun dégâts. Rien de révolutionnaire dans ces phases de gameplay donc, mais cela apporte tout de même un peu de variété.

Chain nébulaire

Après chaque mission, le jeu va vous attribuer un score, et vous allez ainsi gagner des points de services. Lorsque vous gagnez des points, votre rang augmente et cela vous fera bénéficier de bonus divers comme une augmentation de la barre de vie par exemple. En parlant de vie, vous transporterez d’ailleurs sur vous des Batteries DAE qui sont en fait des défibrillateurs automatiques. Si votre barre de vie se vide, vous serez réanimé tant que vous avez des batteries en stock, sinon, c’est le game over. Le jeu vous offre la possibilité de choisir un mode de jeu qui vous convient : le mode facile porte plutôt bien son nom, avec en plus la possibilité d’activer un mode auto-combat qui facilite encore plus les choses si vous n’avez pas envie de passer trop de temps lors des affrontements. Le mode normal devrait convenir à la plupart des joueurs, alors que le mode extrême demandera lui plus d’efforts.

Les objets que vous ramassez sont de deux types : permanent ou temporaire. Comme vous pouvez vous en douter, les permanents vont rester dans votre inventaire jusqu’à leur utilisation, alors les temporaires seront effacés de votre inventaire à la fin d’une mission. Si vous avez 2 items permanents pour récupérer de la vie et que vous ramassez 2 items temporaires, ces derniers seront consommés en priorité, il ne faudra donc pas hésiter à les utiliser en cas de besoin. Durant les combats, vous allez récupérer des codes ADN sur les ennemis et vous pourrez les utiliser pour apprendre aux légions des talents des compétences supplémentaires. Puis vient l’argent, que vous obtiendrez en vendant des objets et à la fin de chaque mission, et qui vous permet d’acheter d’autres objets et des améliorations pour l’équipement.

Un jeu en Platinum

Il nous reste à aborder quelques points sur la partie technique et si l’on avait un peu peur du résultat, il faut admettre que nous avons été agréablement surpris. Tout d’abord, le framerate en docké ou en mode portable est assez convaincant, il arrive parfois que l’on ressente quelques chutes, mais elles sont assez rares et surtout elles n’impactent pas vraiment l’expérience de jeu. Au niveau des graphismes, le tout est de très bonne facture, le rendu portable étant vraiment bon même si un peu moins impressionnant que sur grand écran, mais ce dernier à le désavantage de faire apparaître un peu plus d’aliasing. En tout cas, peu importe votre mode de jeu, vous serez parfois impressionnés par le travail fournit par PlatinumGames sur certains décors et lieux vraiment bien modélisés, la direction artistique aidant pas mal.

Durant votre progression, vous pourrez admirer de nombreuses cinématiques de très bonne qualité, et pourrez donc profiter du doublage du jeu. Au choix, le japonais ou l’anglais, selon votre préférence, mais dans les deux cas le résultat est satisfaisant même si nous avons une préférence pour le doublage japonais. Pour les sous-titres, de nombreux choix vous sont proposés dont le français, un très bon point. Un mot sur les musiques du jeu qui, si elles sont généralement assez discrètes, accompagnent toutefois notre voyage. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur le jeu mais nous ne voulons pas non plus vous gâcher la surprise, la découverte du scénario et des différentes missions seront à n’en pas douter suffisantes pour vous faire accrocher au jeu.

Verdict


Les licences originales se font aujourd’hui un peu plus discrètes qu’autrefois au milieu des nombreuses suites de jeux à succès, et c’est donc avec un plaisir non dissimulé que nous accueillons cet Astral Chain, un excellent jeu qui se savoure aussi bien dans son canapé devant la télé que sur votre chaise longue en mode portable. Scénario, gameplay, personnages, tout est mis en œuvre pour vous faire passer de bons moments, et PlatinumGames démontre une nouvelle fois son savoir-faire. Une très belle exclusivité supplémentaire pour la Nintendo Switch qui sera suivie, on l’espère, par d’autres tentatives à l’avenir.
  • Les plus
  • Un scénario excellent
  • Des personnages intéressants
  • Le gameplay avec les Légions
  • Une bonne durée de vie
  • Les moins
  • De l’aliasing assez visible
  • Parfois un peu brouillon au cœur de l’action

Screenshots

  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
  • GSY Review : Astral Chain - Screenshots
Blackninja
Blackninja
Commentaire du 26/08/2019 à 16:49:06
Hâte de pouvoir y toucher même si le temps va me manquer pour en profiter à fond.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
SWITCH
Edité par
Nintendo
Developpé par
PlatinumGames Inc.
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Lynn0ne

    Lynn0ne @Bigquick: à suivre. je n'ai pas réussi à rentrer dans la vr. je reste curieux de voir ce que l'équipe à l'oeuvre sur ce HL peut apporter à cette technologie et inversement (il y a 1 Jour)

  • LC71

    LC71 @Bigquick: miam miam....a suivre (il y a 1 Jour)

  • Bigquick

    Bigquick Valve annonce un nouveau Half Life...en VR ! [url] (il y a 1 Jour)

  • face2papalocust

    face2papalocust @cryoakira: ah tu va voir ça part dans tout les sens le post apo n'est qu'un seul monde. (il y a 3 Jours)

  • cryoakira

    cryoakira @face2papalocust: Yep, je suis un peu dessus aussi. Sympa malgré un design un peu déprimant. (il y a 3 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust Remnant:from the ashes c'est très cool un tps"Dark soul" ça me plaît beaucoup. (il y a 3 Jours)

  • LC71

    LC71 @XRacer: pas cool (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Nos vidéos de Shenmue III

  • Mardi 19 novembre 2019
  • Driftwood

Star Wars Jedi: Fallen Orden en vidéo 4K

  • Vendredi 15 novembre 2019
  • Driftwood

Crytek se met au RTX

  • Mercredi 13 novembre 2019
  • CpRBe