GSY Review PS5

Pour ne pas vous laisser sans un verdict final sur Burning Shores, le DLC du superbe Horizon Forbidden West, nous avons pris le temps de le terminer (y compris la majeure partie du contenu annexe) et de rédiger quelques lignes à son sujet. Pour les amateurs de belles images, on vous propose également plusieurs galeries, mais attention d'éviter la dernière qui dévoile le boss final (déjà aperçu dans les trailers officiels cependant). La seconde illustre l'un des petits points négatifs que nous évoquons dans notre critique express.

Quen et Barbie

Disponible exclusivement sur PlayStation 5, Burning Shores ne promettait pas uniquement de prolonger l'aventure d'Aloy pour quelques heures, mais également de voir à quel point les développeurs de Guerilla Games allaient pouvoir pousser un peu plus la machine. Au sommet de la communication du studio, les nuages, superbes et réalistes à souhait en effet. Ceci étant dit, il convient de relativiser quelque peu cette jolie avancée visuelle dans le sens où, même à dos de monture volante, il n'y a quasiment aucune raison de s'en approcher suffisamment pour profiter des tunnels cotonneux qu'ils proposent. En dehors d'une quête annexe qui nous y amène (si l'on décide d'écouter les conseils d'Aloy, qui s'interroge sur la présence d'éclairs en leur sein), Burning Shores ne nous incite jamais vraiment à aller les voir de près et c'est un peu dommage. Cela n'enlève cependant rien à leur splendeur quand on les observe de la terre ferme, la différence avec ceux du jeu de base se faisant d'ailleurs nettement sentir quand on retourne sur les terres interdites. Au-delà de cet aspect, le visuel reste très proche de ce que l'on connaissait dans Forbidden West, d'autant plus qu'en dehors des coulées de lave et des quelques bâtiments iconiques, la côte de Los Angeles du jeu ressemble tout de même beaucoup à celle de San Francisco dans le jeu. Pour le coup, Frozen Wilds offrait un dépaysement plus marqué par rapport aux zones de Zero Dawn... Inutile de bouder son plaisir toutefois, Burning Shores fourmille de détails et on dirait même que le monde a été pensé pour être admiré du ciel. On imagine qu'il sera d'ailleurs difficile de faire mieux visuellement du côté des mondes ouverts cette année.

Si du côté des performances, il n'y a strictement rien à redire quel que soit le mode graphique choisi, le bilan technique n'est pas parfait pour autant. Nous l'avions déjà regretté dans notre review du jeu original, mais même si des mises à jour avaient peut-être fini par atténuer le problème, le pop-up des éléments du décor ou des ombres peut parfois être très brutal dans Burning Shores. Cela n'arrive malheureusement pas seulement quand on se déplace dans les airs, ce qui aurait pu se comprendre, mais aussi sur l'eau. À pied, il n'est pas exclu que cela se produise de temps en temps (surtout au niveau des éclairages) mais dans notre expérience, ces petits désagréments sont restés plus marginaux. Nous avons également remarqué divers bugs d'affichage dans les décors plus éloignés, qui donnent parfois l'étrange impression d'être percés. De même, il nous est arrivé de tomber sur des PNJ aux déplacements un peu erratiques, ou même sur un travailleur Quen qui transportait péniblement (ce que l'on a supposé être) une grande amphore invisible avant de le voir se pencher tout aussi difficilement pour remplir un récipient. Rien de dramatique au regard du reste, mais ces petits soucis de finition sautent immanquablement plus aux yeux dans un monde aussi superbement réalisé. Dernier élément qui continue de nous chagriner un peu, les déplacements (à pied ou pendant les phases d'escalade) n'arrivent jamais à être aussi agréables que dans d'autres jeux du genre, et Aloy bute régulièrement sur les anfractuosités du terrain, quand elle n'est pas tout simplement bloquée par des barrières invisibles totalement anachroniques. On est bien conscient qu'il s'agit de choses parfois délicates à gérer dans des paysages très rocailleux, mais on aimerait que le prochain volet s'améliore à ce niveau pour rendre la navigation plus souple et agréable.

À fond Seyka

Narrativement parlant, Burning Shores se déroule juste après la conclusion de Forbidden West, ce qui implique que vous devrez d'abord terminer l'aventure principale avant de pouvoir vous y lancer. Si c'est déjà le cas, une fois le DLC installé et votre dernière sauvegarde chargée, vous recevrez un appel de Sylens, qui vous donnera rendez-vous afin de vous lancer aux trousses du dernier Zenith encore en vie. La courte conversation avec ce personnage iconique joué une dernière fois par le regretté Lance Reddick est évidemment très touchante, de même que celle qui clôture l'aventure. Cette dernière dévoile d'ailleurs un pan de la personnalité de Sylens que l'on ne soupçonnait pas et qui nous fait d'autant plus regretter le décès soudain de l'acteur. Une fois les Côtes Embrasées rejointes, Aloy rencontre immédiatement une guerrière Quen appelée Seyka avec qui elle va se lier d'amitié très rapidement. La trame principale de ce DLC ne demandant pas plus de cinq heures en ligne droite pour la terminer, la relation entre les deux aventurières évolue certes un peu rapidement, mais l'écriture soignée fait que l'ensemble reste crédible et agréable. N'attendez pas une avancée cruciale sur le scénario de Forbidden West bien sûr, ni rien de véritablement original sur le traitement de l'intrigue (qui est un enchaînement de clichés), mais pour un DLC tarifé à 19.99€, on aurait tort de crier au scandale.

La présence de missions annexes souvent très sympathiques vient rallonger la durée de vie et inciter à l'exploration de la map, qui mérite tout de même d'être découverte dans sa globalité pour les panoramas qu'elle propose. On y croise même une vieille connaissance qui se trouve de nouveau en bien fâcheuse posture. Et puis il y a ces transmissions radio à suivre à dos d'Aile-Hélion (puis d'Aile-d'Hydros - capable de plonger sous l'eau), ces figurines à collectionner avec à la clef un quizz dont les réponses se trouvent dans leur description (dommage que l'une d'entre elle ait été mal traduite et empêche la résolution de l'énigme en français - voir notre seconde galerie). Bref, le contenu est largement suffisant pour le prix demandé et on aimerait bien que tous les DLC de ce genre puissent faire l'objet du même soin chez tous les éditeurs. Quelques nouvelles créatures ont aussi été ajoutées pour l'occasion, dont le boss final qui donne lieu au combat le plus impressionnant (et le plus brouillon aussi parfois) de la licence. Il est d'ailleurs probable qu'il n'ait pu être implémenté si le DLC avait été prévu sur PS4. Maintenant, il faut avoir conscience que l'expérience proposée ici ne change absolument pas de celle du jeu de base, et que l'ajout sympathique du bateau est plus accessoire qu'autre chose. En effet, sachant que l'on peut se déplacer bien plus rapidement par la voie des airs, il y a peu de raisons de prendre la mer. La tour de surveillance située près du campement des Quens empêche bien toute exploration aérienne au début, mais comme elle est mise hors d'état à l'issue de la première mission principale du DLC, cette contrainte ne dure pas bien longtemps. Après, libre à vous de faire un usage plus intensif de cette sympathique embarcation pour voyager tranquillement en profitant du paysage marin.

Verdict


Pour seulement 19.99€, il serait bien dommage de laisser passer la chance de prolonger l'expérience Forbidden West grâce à Burning Shores. Les quelques petits soucis de finition n'entachent pas suffisamment l'expérience globale pour déconseiller l'investissement aux fans du jeu de base. Si en revanche vous avez déjà eu votre dose d'Aloy avec Forbidden West, le dépaysement n'est clairement pas suffisant pour vous laisser tenter par les Côtes Embrasées de Los Angeles. On ne rentrera pas dans le débat idiot entourant l'un des choix narratifs de ce DLC, les réactions entrevues sur Internet étant une fois encore la preuve que la bêtise y règne en maître, mais on osera néanmoins vous dire qu'il ne nous semble pas spécialement intéressant ou audacieux en l'état, à moins que Guerilla en fasse vraiment quelque chose de fort dans le troisième volet. Au final, nous aurons tout de même passé un très bon moment en compagnie d'Aloy et Seyka, mais on ne trouve pas que ce DLC soit véritablement indispensable. Notez cependant que c'était déjà ce que nous pensions de Frozen Wilds, sans que cela nous ait empêché d'y prendre du plaisir à l'époque de sa sortie. À vous de voir donc dans quel camp vous vous trouvez, même si vous ne risquez pas grand chose à vous y essayer compte tenu du prix demandé.
  • Les plus
  • Visuellement superbe
  • Quelques nouvelles machines
  • Retrouver Aloy et l'univers d'Horizon
  • Bonne écriture...
  • Continue un (tout petit) peu l'histoire
  • Le prix très doux
  • Les moins
  • Bugs visuels et pop-up
  • Adversaires humains peu passionnants
  • Moins dépaysant que Frozen Wilds
  • ... mais scénario trop classique
  • Le bateau sous-exploité

Images maison

  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Images maison

Erreur de traduction sur une énigme

  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Erreur de traduction sur une énigme
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - Erreur de traduction sur une énigme

6 images du boss final

  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
  • GSY Review : Horizon Burning Shores - 6 images du boss final
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 29/04/2023 à 19:37:43
Sympa cet avis rapide, je vais suivre la reco et passer mon tour. Déjà parce que l'envie de retrouver Aloy est modérée pour l'instant et l'intelligence collective de l'internet sur certains aspects a engendré pas mal de spoilers (et comme je lis ici en plus que c'est pas forcément très bien écrit...).

J'y jouerai via une promo dans quelques mois pour patienter avant le 3, goûter à ces nuages inutilement magnifiques et me faire ce boss final qu'on veut affronter depuis le premier!
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2023 à 19:39:44 En réponse à SweeneyTodd
Ce n'est pas que c'est mal écrit, c'est juste que ça n'apporte rien de spécialement intéressant à mon sens. 
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 29/04/2023 à 19:48:47 En réponse à Driftwood
Effectivement, c'est pas pareil! Je suis un peu curieux car je garde un souvenir d'Aloy comme étant assez froide pendant toute l'aventure sur le jeu de base donc je me demande pourquoi on en vient à un élément comme celui-là.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2023 à 20:16:24 En réponse à SweeneyTodd
C'est un brin précipité si tu veux mon avis et quitte à aller dans cette direction là (et je ne pense vraiment pas qu'on en avait besoin compte tenu du personnage et des enjeux qui sont les siens depuis le début), il aurait sans doute mieux valu le garder pour une suite qui aurait permis de mieux développer cet aspect et de rendre la situation d'autant plus crédible. Enfin voilà, ça ne me gène pas, mais d'autres jeux l'ont bien mieux fait avant et du coup, bah je trouve ça un peu osef de fait. Mais peut-être que ça vient de moi. :)
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 30/04/2023 à 22:57:02
Sympathique ce test de ce gros DLC, on sent bien l’exclusivité PS5 !
Ça donne méchamment envie de craquer pour la PS5… un jour ! 😇
En réponse à
zero2lyon
zero2lyon
Commentaire du 01/05/2023 à 15:33:13
J'ai bien aimé ce DLC même si effectivement il n'y a rien de bien neuf.
Je trouve dommage que l'on retrouve si rapidement le vol car il rends l'exploration à mon sens moins intéressante, je me suis forcé à en faire une bonne partie à pieds du coup.
Je trouve aussi le combat final bien que super impressionnant un peu bordélique et j'aurais apprécié en faire une grosse partie à dos de machine volante, à mon sens vu la taille du bestiaux, ça aurait eu du sens et cela nous aurait un peu dépaysé.
En ce qui concerne la partie scénaristique, oui c'est un peu rapide et ça n'apporte rien au personnage... Après effectivement ça ne me dérange pas non plus mais ce n'était en rien nécessaire.

Maintenant j'ai vraiment hâte de voir un vrai épisode PS5 et pas juste de beaux nuages, et d'ailleurs la partie météo à été complétement annulée dans ce DLC, à part un gros nuage de tempête, plus de pluie ou autre, dommage.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 01/05/2023 à 15:47:37 En réponse à zero2lyon
J'ai eu de la pluie pourtant il me semble. 
En réponse à
Blackninja
Blackninja
Commentaire du 02/05/2023 à 03:58:38 En réponse à Driftwood
Moi aussi.
En réponse à
zero2lyon
zero2lyon
Commentaire du 02/05/2023 à 10:03:57 En réponse à Driftwood
Ben j'ai du avoir une météo plus clémente :)
Il ne me semblait pas que mise à part dans la tempête j'ai eu de la pluie, mais du coup je dois me tromper.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS5
Edité par
Sony Computer En...
Developpé par
Guerrilla Games
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • reneyvane

    reneyvane La refresh de "Ally-Rog" (Z1 Extreme) dite Ally-Rog-X étant comme la précédente, partenaire Windows 11, elle n'est pas officiellement compatible SteamOs, à moins de risquer la garantie & bidouiller. (il y a 1 Jour)

  • reneyvane

    reneyvane 27 Minutes de Gameplay inédits de Star Wars Outlaws : [url] (il y a 3 Jours)

  • samnite

    samnite Bah Electric Callboy c'est quand même assez cool ! (il y a 3 Jours)

  • XRacer

    XRacer @samnite: Super ^^ Elle s'arrêteront quand les maj de sécu sur Win 10 pour savoir quand on va finir en slip à ce niveau ? (il y a 3 Jours)

  • samnite

    samnite J'ai testé W11, vla comment le PC soufflait non stop, oulà je suis vite revenu en arrière ! O_o (il y a 4 Jours)

  • reneyvane

    reneyvane Alors que Starfield devait s'ouvrir aux mods, les joueurs ont vu arrivé des petit contenu payants [url] (il y a 4 Jours)

  • reneyvane

    reneyvane @face2papalocust: Si les séquences en samouraï d'AC-Shadows ne te plaisient pas, quand est-il de celle avec la "Ninja" et son grapin ? J'ai peur qu'on puisse utiliser ce grapin qu'à des zones limitées (il y a 5 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Notre vidéo PS5 de V Rising

  • Vendredi 14 juin 2024
  • Driftwood

Notre vidéo de la démo de Selfloss

  • Vendredi 14 juin 2024
  • Driftwood