GSY Review Switch

Après notre preview plutôt enthousiaste de Hyrule Warriors: L’ère du Fléau, il est désormais temps de vous révéler ce que nous avons pensé du jeu qui arrivera le 20 novembre sur Nintendo Switch.

Développé par Koei Tecmo et Omega Force, Hyrule Warriors: L’ère du Fléau est un jeu qui va chercher ses mécaniques de gameplay dans ce genre particulier qu’est le Musô. Mais pourtant, il serait bien réducteur de ne cantonner cette suite qu’à un gameplay bourrin et sans saveur. En effet, si le côté combat de masse contre des dizaines (voire des centaines) d’ennemis est bien évidemment de la partie, l’un des attraits principaux de cette suite et qu’elle s’inscrit parfaitement dans la timeline de The Legend of Zelda: Breath Of The Wild. On pourra donc y découvrir Link et Zelda bien sûr, mais aussi les prodiges Daruk, Mipha, Revali et Urbosa ainsi que d’autres personnages que vous pourrez également contrôler. Chacun des héros ayant bien entendu ses propres capacités et attaques, vous aurez le choix parmi différents styles de combat et devriez pouvoir trouver de quoi vous satisfaire sans trop de problèmes.

Pour combattre, vous pourrez verrouiller la caméra sur votre adversaire et utiliser les classiques attaques standards et attaques fortes, que vous pourrez enchaîner de diverses manières pour mettre en place des combos dévastateurs, mais aussi esquiver avec la touche B ou encore vous protéger avec le bouton ZL. Une esquive réussie au dernier moment vous donnera d’ailleurs la possibilité de contre-attaquer. Avec le bouton ZR, vous pourrez déclencher une action spécifique à chaque personnage : Link pourra par exemple dégainer son arc et décocher plusieurs flèches pour toucher ses ennemis à distance. En combattant, vous pourrez remplir votre jauge de coup fatal : une fois pleine, un appui sur la touche A déclenchera un coup très puissant capable d’envoyer au tapis des ennemis pourtant plus puissant que les monstres de base. Enfin, vous pourrez courir pour vous déplacer plus vite, mais aussi planer dans les airs comme nous pouvions le faire dans Breath of the Wild.

Quelques objets classiques de l’univers des Zelda sont également présents, comme les bombes par exemple, que vous pourrez trouver parfois sur le champ de bataille. Celles-ci seront particulièrement efficaces contre les ennemis qui possèdent une posture de garde puissante. Lors de l’impact de l’explosion de la bombe, leur garde se brisera, ce qui vous donnera l’opportunité de déchaîner vos attaques. Vous pourrez aussi utiliser différents objets, comme les soins par exemple, en appuyant sur les touches L et B. Lors de la preview, nous avions brièvement abordé la capacité Cryonis, qui se déclenche en utilisant les boutons R + A. Une colonne de glace sort alors du sol, et peut ainsi stopper (par exemple) un ennemi en pleine charge, mais elle aura également d’autres façons d‘être utilisée lors de votre aventure.

Vous pourrez également utiliser des baguettes durant vos combats, chacune ayant des propriétés qui lui sont propres. La baguette de feu pourra lancer des boules de feu sur vos ennemis, et sa capacité à mettre le feu à l’herbe alentour pourra propager les flammes sur le champ de bataille et ainsi infliger de nombreux dégâts parmi vos adversaires. Ensuite, la baguette de glace, qui propulse une bourrasque d’air froid devant vous : vous pourrez l’utiliser pour faire geler des plans d’eau, mais également figer vos ennemis. Puis la baguette électrique vous donnera la possibilité d’électriser les caisses métalliques disséminées sur le terrain, mais aussi d’étourdir les ennemis touchés par une décharge.

Un point important à relever dans Hyrule Warriors: L’ère du Fléau, est la possibilité qui vous sera donnée à certains moments de l’aventure de contrôler les fameuses créatures divines. Durant ces séquences, le gameplay changera et s’adaptera à la taille gigantesque de ces créatures, qui leur donne évidemment un avantage immense lors des combats. Ces scènes seront malheureusement parfois entachées de quelques problèmes techniques, comme des ralentissements assez visibles, le déchaînement d’effets à l’écran étant on l’imagine trop difficile à supporter pour la Switch. Les scènes plus classiques pourront aussi parfois souffrir lorsque les combats font rage contre de nombreux ennemis, cet effet étant généralement plus visible en mode docké. En mode portable, les ralentissements semblent moins fréquents, mais la baisse de résolution sur l’écran de la console sera toutefois assez flagrante. Certains décors sembleront ainsi bien moins agréables dans ce mode malheureusement.

Verdict


Tout n’est certes pas parfait, notamment sur le plan technique, mais nous avons au final passé un très bon moment sur Hyrule Warriors: L’ère du Fléau. Après un premier épisode déjà très sympathique, cette suite place la barre un peu plus haut et s’impose comme un excellent jeu. Avec un gameplay bien travaillé mais surtout une histoire qui s’incruste parfaitement dans la timeline de The Legend of Zelda: Breath Of The Wild, le jeu parvient à nous accrocher de bien des manières et réussi sans peine à maintenir notre enthousiasme jusqu'à la fin.
  • Les plus
  • L’excellente histoire dans la timeline de Breath Of The Wild
  • Un gameplay accrocheur
  • Plusieurs personnages jouables qui progressent au fur et à mesure
  • La direction artistique fidèle à Breath of the Wild
  • Une bonne durée de vie
  • Les moins
  • Le rendu un peu moins convaincant en mode portable
  • Des ralentissements lors de certaines phases de combats
  • Un peu répétitif

Screenshots

  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
  • GSY Review : Hyrule Warriors: L’ère du Fléau - Screenshots
regal58
regal58
Commentaire du 18/11/2020 à 17:40:36
Je le voulais mais si les ralentissements sont comme sur la démo ça ne donne pas envi donc à voir si il améliore ça un peu dans le temps sinon on attendra le prochain vraie zelda
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 18/11/2020 à 17:45:18 En réponse à regal58
Ou la prochaine Switch. ;p
En réponse à
Jaipur
Jaipur
Commentaire du 18/11/2020 à 19:02:36 En réponse à Driftwood
Si une nouvelle sort et que celle-là baisse de prix, je pourrais bien m'essayer à Zelda.
En réponse à
MadPchhit
MadPchhit
Commentaire du 19/11/2020 à 07:46:51
Du coup y'a vraiment plus d'histoire dans un muso que dans un jeu d'aventure? Est-ce que nintendo a réussi cet exploit?
En réponse à
anto13
anto13
Commentaire du 20/11/2020 à 19:13:53 En réponse à regal58
pour ma part je ne vois pas de ralentissement sur mon jeu. Je sais pas si la mise a jour n'aurait pas amélioré le tout ...
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
SWITCH
Edité par
Nintendo
Developpé par
Koei Tecmo
Patreon

193 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • bosozoku

    bosozoku Même dire du mal, ça devient difficile ! quelle époque ! (il y a 10 Heures)

  • samnite

    samnite J'avais compris le sens de la phrase, mais à l'écrit, mais j'ai pas réussi à le retranscrire ! (il y a 10 Heures)

  • bosozoku

    bosozoku @bosozoku: Bon, ils sont anglais, alors je ne sais pas ce qu'ils font entre eux, mias je voulais écrire "fans" pas"dans". :o (il y a 12 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood @samnite: j'ai pas aimé Unity et du coup Syndicate est nettement mieux passé. (il y a 12 Heures)

  • bosozoku

    bosozoku @samnite: Je parle des dans de la famille royale. Tu suis ou quoi ?! :fou: (il y a 12 Heures)

  • samnite

    samnite Fans ? Question de point de vue. Je m'attendais à un jeu plus que moyen après mon énorme déconvenue avec Unity ( pour moi le pire AC ) mais en fait, j'aime assez, l'ambiance est plus que cool ! (il y a 12 Heures)

  • bosozoku

    bosozoku @samnite: Driftwood passait son temps à épier la famille royale, dans le jeu. Il volait même quelques éléments de décor du palais, la vaisselle, notamment. Ces fans... (il y a 12 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood Live ce soir 27 novembre pour présenter Immortals Fenyx Rising (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Attention à l'avalanche de contenu dès 12h00, ça va piquer. (il y a 3 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Live pour Astro's Playroom tout à l'heure dès 16h15. On devrait aussi être en direct ce soir sur le nouvel AC. Plus d'infos dès que possible. (il y a 4 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Un aperçu maison de Call of the Sea

  • Vendredi 4 décembre 2020
  • Driftwood

Découverte de Twin Mirror sur Series X

  • Jeudi 3 décembre 2020
  • Driftwood

GSY Review : Haven

  • Jeudi 3 décembre 2020
  • Driftwood