GSY Review PC PS4 Xbox One

Avec un peu de retard par rapport à notre planning initial, il est temps de découvrir notre verdict final sur WRC 9, disponible depuis aujourd'hui sur PC, Playstation 4 et Xbox One. Pour illustrer nos propos, 3 (dernières) vidéos de la version PC au volant Fanatec CSL Elite For PS4, également compatible PC (et Xbox One à condition d'investir dans la roue compatible du même nom).

Fenêtre sur course

Après une édition 2019 particulièrement soignée avec l'inclusion d'un mode carrière complet, la série WRC pouvait difficilement nous surprendre par son contenu cette année. Kylotonn a évidemment ajouté les 3 nouveaux pays du championnat WRC 2020, à savoir le Kenya, la Nouvelle Zélande et le Japon, mais il a aussi fallu se séparer des iconiques rallyes de Corse, d'Australie et de Catalogne. Les nouveaux tracés ajoutés sont très réussis, axés sur la vitesse et les surfaces meubles pour le Kenya et la Nouvelle Zélande, là où les spéciales japonaises nous obligent à foncer sans retenue sur des routes bitumées souvent très étroites. La météo dynamique fait son retour, de même que les différentes heures de la journée durant lesquelles les courses peuvent se dérouler. Le mode carrière s'appuie sur les mêmes bases que celui de l'épisode précédent, on y retrouve donc peu ou prou le même contenu et le même habillage. S'il n'est toujours pas scénarisé et que certains le trouveront encore un peu austère, il a le mérite de proposer une expérience assez complète, entre gestion de son écurie, des améliorations - parfois inédites - apportées à la voiture, entraînements, épreuves spécifiques et bien sûr rallyes officiels parmi les 13 disponibles. Au delà de la possibilité de dépasser le niveau 50, les évolutions de ce mode jeu restent modestes, mais cela ne devrait pas vous empêcher d'y consacrer un bon bout de temps et d'y prendre beaucoup de plaisir.

Notons aussi le retour de la zone de test en Pologne, qui permet d'essayer le véhicule de son choix dans une zone ouverte qui doit reprendre les assets du rallye polonais disparu depuis WRC 7. Il est dommage de ne pas avoir pu créer des zones similaires dans les 3 pays enlevés du championnat du monde des rallyes de cette année, car cela aurait permis de retrouver des paysages familiers pour y évoluer plus librement. On regrette également le peu de renouveau du côté des spéciales des autres destinations déjà présentes dans les épisodes précédents. Nacon et Kylotonn ont cependant promis de proposer gratuitement des tracés supplémentaires au Portugal et en Finlande dès le mois d'octobre prochain. En attendant, il faut accepter de repartir sur des pistes que l'on connaît déjà bien, avec toujours ce manque de spéciales uniques par pays, les développeurs parisiens proposant chaque spéciale en mode reverse pour gonfler leur nombre total. C'est certes appréciable, mais on aurait aimé que chaque épisode dispose au moins d'un nouveau tracé par pays connu pour surprendre un peu les habitués et renouveler l'expérience. Un mode entraînement est également disponible dans une zone dédiée pour perfectionner ses techniques de pilotage sur différents tracés fermés avec la voiture de son choix. On pourra aussi s'adonner à des défis dans le mode correspondant, qui impose un véhicule et des conditions de course spécifiques, de quoi ajouter au contenu déjà plus que conséquent pour tout joueur solo, qui peut aussi s'adonner à n'importe quelle spéciale ou d'organiser son propre rallye.

Mais comme dans les précédentes éditions, WRC 9 n'oublie pas les aficionados du multijoueur. En plus du classique mode en ligne et des épreuves temporaires du championnat du monde eSport disponibles pendant une période donnée (en ce moment, il s'agit de spéciales du rallye de Monte-Carlo par exemple), il est possible de se mesurer à un ami en local, sur consoles comme sur PC. À l'heure où cette option est de moins en moins courante dans les jeux du genre, on ne peut que se féliciter de sa présence une fois de plus. La grande nouveauté de cette année vient dans l'intégration de clubs, que l'on peut soit créer, soit rejoindre (on peut en intégrer jusqu'à 3 maximum), de manière à participer à plusieurs championnats personnalisés (8 spéciales maximum peuvent être ajoutées), sans nécessairement devoir être connecté en même temps que les autres membres de son/ses club/s. Tout se passe donc de façon asynchrone, permettant à chacun de progresser à son rythme sur la semaine durant laquelle se déroule le championnat. Une bonne idée dont la dimension compétitive devrait plaire à ceux qui sont plus motivés à damner le pion à leurs amis qu'à des inconnus. Attention cependant, on n'est pas (encore ?) dans TDU, aucun espace ne permet de converser avec les autres participants de votre club, la seule "interaction" proposée se limitant à la consultation des leaderboards pour vérifier votre classement. Il ne vous restera donc que les messages privés (via l'interface des consoles ou de l'EGS) pour chambrer gentiment vos camarades. Enfin, un mode copilote en ligne devrait faire son apparition un jour, mais nous n'avons aucune information le concernant.

Peter Panne

Depuis la sortie de WRC 5 en 2015, nous louons les compétences des développeurs de Kylotonn, que nous avons immédiatement senti capables de proposer une vraie alternative à la série DiRT. D'année en année, le moteur physique s'est affiné, proposant une expérience digne de nos attentes à chaque épisode. Cette année, les améliorations pourraient sembler mineures aux moins observateurs, mais nous trouvons la conduite nettement plus fluide qu'auparavant. On ressent mieux les transferts de masse, le poids de la voiture est mieux retranscrit lors des sauts (même si certaines exagérations subsistent) et d'une manière générale on sent encore mieux la piste et les réactions du véhicule. Il faut dire que le travail sur les vibrations de la manette est assez remarquable, ce qui rend le gameplay particulièrement jouissif au pad. Nous n'avons pas eu assez de temps pour tester le jeu au volant de notre Fanatec CSL Elite, mais sans avoir fait de prouesses sur les 3 vidéos de gameplay qui accompagnent cet article, nous avons toutefois très rapidement trouvé nos marques. Le constructeur allemand étant partenaire officiel du titre de Kylotonn, ceci explique peut-être cela, mais les réglages par défauts nous ont semblé tout à fait satisfaisants. On ne s'étendra en revanche pas sur la qualité du force feedback ou des vibrations du fait de notre manque de pratique avec le périphérique, mais nous avons clairement profité de sa précision accrue pour améliorer nos performances sur certaines portions de spéciales que nous avions découvertes à la manette.

Graphiquement, le jeu reste très réussi, à condition de ne pas trop regarder dans le détail, et chaque environnement est représenté de manière assez réaliste pour renforcer l'impression de voyager au 4 coins du monde. Comme tous les ans, le PC garde l'avantage sur les consoles avec un framerate qui ne se limite pas à un petit 30 fps, mais Nacon et Kylotonn ont promis une mise à jour gratuite pour les consoles next gen, y compris pour les acheteurs day one (505 Games, si tu nous entends...). En attendant, on trouve la maniabilité de la version PC plus facile à appréhender que sur Xbox One, car plus précise de par sa plus grande fluidité. Cela ne veut pas dire que tout est rose pour les PCistes, qui pourraient rencontrer quelques difficultés d'ordre technique. C'est hélas souvent le cas avec la série WRC et le moteur de Kylotonn, en fonction de votre setup, de votre configuration ou de l'alignement des planètes, l'expérience n'est pas toujours irréprochable. Nous avons par exemple rencontré des problèmes de stuttering désagréables en 4K (en dépit d'un compteur FPS bloqué à 60 fps) en certaines occasions, nous obligeant à tenter diverses manipulations pour les éradiquer (sans forcément beaucoup de succès) : limitation du nombre d'images par seconde via Riva Tuner ou NVIDIA Inspector, utilisation de la Vsync via le panneau NVIDIA, etc. Il faut toutefois souligner que tout le monde n'est pas forcément logé à la même enseigne. Pour revenir à notre expérience, celle des derniers jours s'est avérée meilleure (le passage en borderless a-t-il pu aider ?) en 4K pendant les phases de gameplay, comme en atteste nos 3 vidéos du jour. Contrairement à WRC 8 par contre, impossible d'avoir droit à des rediffusions fluides en mode replay pour les spéciales sur terre. En 1440p, la fluidité est restée globalement sans faille en toutes circonstances, mais sur notre setup (une TV OLED LG EG920V vieille de quelques années), l'affichage ne se fait pas en plein écran, nous obligeant à modifier la résolution de notre bureau pour y jouer normalement. Une contrainte qu'une option d'échelle de résolution permettrait d'éviter, si elle était proposée dans les paramètres graphiques.

Verdict


Riche d'un contenu désormais solide comme le rocher mexicain qui a planté notre Toyota Yaris WRC pas plus tard qu'hier, WRC 9 confirme tout le bien que l'on pense de la série depuis maintenant 5 épisodes. Kylotonn a su faire progresser son moteur physique pour satisfaire nos exigences en termes de conduite de rallye et le plaisir de jeu est indéniablement au rendez-vous lors de toutes les spéciales parcourues, que l'on y joue au volant ou à la manette. Ce nouvel épisode fait certes plus figure d'évolution du précédent que de révolution, mais l'arrivée de 3 nouveaux pays pourra motiver les connaisseurs de la série qui attendent un peu de renouveau de ce côté. Il est bien sûr dommage de devoir se séparer des rallyes qui ne font plus partie du championnat, tout comme on peste un peu de n'avoir droit à aucun ajout du côté des spéciales des pays qui font leur retour de cette édition 2020. On se console en se disant que cela devrait arriver le mois prochain, avec 6 nouveaux tracés prévus entre le Portugal et la Finlande, mais pour le moment, l'essentiel du contenu est déjà plus ou moins connu des joueurs. On n'en demeure pas moins toujours aussi férus de cette série, qui en plus de proposer un dépaysement constant et des épreuves riches en sensations, peut se targuer d'avoir brillamment monté son niveau de jeu au fil des ans.
  • Les plus
  • Une conduite affinée arrivée à maturité...
  • 3 nouveaux pays...
  • Des spéciales toujours aussi intéressantes...
  • Smart delivery pour la next gen...
  • Mode carrière réussi
  • Multi en ligne et local, au choix
  • Les nouvelles spéciales gratuites annoncées pour octobre
  • Les moins
  • ... mais pannes parfois exagérées
  • ... mais aussi 3 en moins
  • ... mais peu de nouveautés pour l'instant
  • ... mais en attendant, toujours du 30 fps
  • Chargements très longs sur consoles
  • Quelques problèmes d'optimisation

Mise à jour

Notre version test du jeu a été remplacée par une build retail et, en 4K, nos problèmes de stuttering ainsi que les baisses de framerate constatées il y a quelques jours dans certains passages boisés ou sous la pluie dans certaines spéciales plus chargées graphiquement sont revenus. Ils semblaient pourtant avoir été corrigés après la dernière mise à jour de la version review, puisque nous avions pu effectuer plusieurs passages sur la première spéciale de Turquie (ou du Pays de Galles) sans encombre. Le problème du changement de résolution en 1440p qui ne permet pas de jouer en plein écran n'est quant à lui toujours pas résolu. Même si tout le monde ne sera pas touché par ses problèmes, on vous invite à la plus grande prudence tant les performances semblent très capricieuses, sans que l'on ne parvienne à comprendre pourquoi l'expérience peut parfois varier d'un jour à l'autre.

Altanyx
Altanyx
Commentaire du 05/09/2020 à 10:53:14
Les problèmes de stuttering, moi ça me dézingue l'expérience et ça me fout mal au crane.  Etonnant qu'on ait encore de genre de problèmes en 2020.
En réponse à
augur - Tkazual
augur
Commentaire du 05/09/2020 à 11:33:56
Merci, par manque de temps je ne vais pas me jeter dessus à la sortie pour une fois. :(
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 17/09/2020 à 21:24:47
J'ai pu essayer Dirt 2.0 grâce au gamepass, et après avoir pensé que je franchirai le pas, j'ai eu des sessions moins sympas. Du coup j'ai lorgné du côté de WRC9 et en voyant des vidéos bien fluides en 4k provenant apparemment d'une One X, ça a l'air quand même plutôt réussi.

Y'a une option pour jouer en version fluide avec moins d'artifices visuels comme ça existe parfois dans d'autres jeux ? Je suis en manque de rallye et finalement ce jeu pourrait peut-être bien me plaire...
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 17/09/2020 à 21:28:13 En réponse à Altanyx
Non il n'y a pas de mode performance ou un truc du genre. Personnellement, j'ai eu un peu de mal avec le framerate sur Xbox One X, mais ça venait sans doute du fait que je sortais de la version PC à 60. Normalement le jeu sera mis à jour gratuitement pour la Series X par contre.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 17/09/2020 à 21:54:23
Je serai bien capable de prendre une Series X rien que pour avoir du 60 images par seconde. Surtout que là je tourne sur la One S et comment dire... ça pique ! 

Merci pour ta réponse en tout cas. :)
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 19/09/2020 à 10:03:14
Hmm, question à la noix, j'arrive pas à trouver la réponse sur internet : il y a des véhicules légende, notamment la C3 WRC et la Polo WRC. Si on veut faire une saison de WRC, normalement il n'y a que 3 véhicules cette année, les Yaris, i30 et Fiesta. Mais peut-on prendre une Polo ou une C3 pour faire un championnat WRC où il y aurait les vrais pilotes et véhicules de cette saison ? Je n'arrive pas à savoir si ces voitures légendes sont limitées à certains modes de jeu, auquel cas c'est moins intéressant pour moi.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 19/09/2020 à 13:02:19 En réponse à Altanyx
Pour la carrière c'est sûr que non, mais pour le championnat ça doit être possible, je regarderai pour te dire.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 01/10/2020 à 18:54:04
Certains ici ont-ils pris le jeu ? Sur console à la manette, c'est jouable ? Driftwood tu sembles positif sur ce point dans ta review. Tu confirmes que c'est pas pénalisant de jouer à la manette ? Certains se plaignent que c'est compliqué, que la voiture est trop réactive. Et comme le rallyedu Japon c'est assez serré, je me pose cette question.

Non parce que bon le rallye me manque et je me ferais bien un petit championnat, alors voilà, je me renseigne avant de lâcher 60 € sur le store pour rien... ^^
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 01/10/2020 à 19:09:46 En réponse à Altanyx
J'ai trouvé la maniabilité plus adaptée au pad quand on y joue à 60 fps, sur PC donc.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 01/10/2020 à 19:40:09 En réponse à Driftwood
Bon ben ça tournera bien sur serieS X alors. 😉
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 04/10/2020 à 17:01:33
Bon j'ai craqué pour le jeu ce matin. Après quelques tours de roue, je le trouve plutôt plaisant. La direction est difficile à doser dans les parcours étroits. Et on sent parfois aussi qu'une fois l'arrière un peu parti, comme si la voiture pivotait sur l'essieu avant, il peut se révéler difficile de le ramener dans le droit chemin. Je pense qu'il y a vraiment moyen de s'y amuser.

Sur One S c'est visuellement pas terrible. Vivement la Series X.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 10/10/2020 à 12:53:33
J'ai fini ma première saison en WRC3 avec une Polo que je ne pouvais plus voir à la fin (y'a qu'un modèle en bleu moche). La physique des voitures me laisse un peu dubitiatif, surtout sur l'asphalte ou on a l'impression que la voiture décroche de l'arrière violemment et pivote non pas sur un point qu'on pourrait estimer plus ou moins au centre des 4 roues cherchant à retrouver du grip, mais plutôt entre les deux roues avant, ce que je trouve choquant. En plus on se retrouve avec un arrière flottant la plupart du temps et sur les spéciales de Monaco ou du Japon ou encore d'Allemagne avec des espaces serrés, on a bien du mal à maintenir la voiture loin des murs et autres barrières se dé sécurité. Sur terre avec des routes larges, on est affectés par le phénomène, mais d'une part moins sur les revêtements souples et par ailleurs les conséquences ne sont pas les mêmes. Bref, étrangement je ne m'amuse pas bien sur les routes bitumées et je préfère de très loin la terre. Je n'ai pas retrouvé le feeling de Dirt 1er du nom (sur le 2.0 c'est moins bien).

A noter qu'une fois de plus les réglages de base sont à chier. La sensibilité par défaut, pourtant à 0, est bien trop forte et un coup de stick peut se révéler fatal. On se retrouve facilement à faire le pendule pour finir au fossé... Moi je me demande si les mecs testent leur jeu. Ou en tout cas pas à la manette.  Du coup je l'ai descendue à -5 (maximum -10). Mais bon le contrôle de la voiture n'est pas optimum, on a du mal à donner de petites corrections et surtout après un coup de stick on sent l'arrière de la voiture continuer à dériver pendant 1 petite seconde. C'est vraiment super pénible pour arriver à foutre la voiture où on veut dans les routes étroites. 

Sinon l'ambiance est vraiment chouette sur certains moments avec les conditions météo qui peuvent évoluer en pleine spéciale, les courses le matin au lever du soleil ou au coucher. On ressent vraiment le dépaysement au fil des différents rallyes et les spéciales sont vraiment intéressantes. J'ai hâte d'y jouer sur SX pour en prendre plein la vue car le jeu doit être mis à jour pour les nouvelles consoles.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 29/10/2020 à 16:34:23
Eh bien j'ai désormais quelques heures de jeu derrière moi et je dois dire que j'apprécie beaucoup ce jeu. Le gameplay est bien foutu, pas aussi sympa que Dirt pour moi, car je trouve que les véhicules freinent un peu trop fort à mon goût et que ça grip un poil trop pour être parfaitement convaincant. Mais bon je n'ai jamais piloté de WRC en vrai, donc je ne me prononcerai pas plus.

Visuellement sur One S c'est pas exceptionnel, mais le jeu présente pas mal de détails. Chaque rallye est bien reconnaissable. La mise à jour sur Series X va vraisemblablement métamorphoser le jeu. J'ai donc hâte. 

La dernière mise à jour a rajouté des spéciales en Finlande et la voiture de Hayden Paddon qui rejoint également la carrière. Et justement la carrière, parlons-en. Si sur le principe je suis plutôt intéressé pour gérer les à-côtés de la course, en réalité je ne suis pas très convaincu par les choix qui ont été faits. La gestion de l'équipe, pourquoi pas, mais je n'ai pas bien saisi pourquoi parfois on perd des membres de l'équipe alors qu'on ne les a pas congédiés. L'idée que certaines écuries soient plus performantes sur la préparation voiture, les performances ou les réparations, pourquoi pas, ça ajoute des différences entre les constructeurs. Mais en revanche les épreuves hors rallyes proposées au calendrier ne sont pas toutes les bienvenues ou bien pensées. Faire une maintenance consiste à parcourir un tronçons de spéciale en essayant d'aller le plus loin possible dans un temps donné. L'intérêt est plus que limité quand on refait ça plusieurs fois par saison puisque la voiture s'abîme au fur et à mesure des épreuves. Et puis les membres de l'équipe s'épuisent au fil du temps et on doit changer par ceux en réserve. C'est juste hyper chiant à gérer. Comme si le kiné n'était pas capable de tenir toute la saison. Je le fais bien, moi ! 

Sur le papier la gestion de sa relation avec le constructeur semble une bonne idée. La réalisation moins... Quand on me donne un objectif de ne pas prendre plus d'une minute de pénalité ou plus de tant d'argent de réparations, je peux le comprendre. Quand on m'impose de ne pas utiliser de pneus durs pendant 2 rallyes, là je m'interroge surtout quand dans lesdites rallyes il y a des spéciales longues qui exigent des pneus durs ! Là, ça ne rien à rien. Ou encore quand on t'impose de faire 3 entrainements (à l'intérêt là aussi limité une fois essayés) pendant les 6 semaines à venir. Sachant qu'on ne peut programmer que sur 2 semaines et qu'on ne sait pas ce qu'on va avoir ensuite, c'est tout de suite compliqué pour gérer les essais des constructeurs et les restaurations voiture. Et surtout, j'ai réussi à me faire virer de chez Skoda alors que j'étais largement leader du championnat WRC2, tout ça parce que j'ai abandonné dans un rallye (et vraisemblablement parce que j'ai fait 3 essais pour Toyota et Ford) ! C'est un peu n'importe quoi... Ah oui, pour changer de catégorie, apparemment il n'y a pas d'autre choix que de faire des essais constructeurs pour ensuite obtenir un volant ailleurs qui sera proposé dans la catégorie au-dessus. SI on remporte un championnat, le constructeur chez qui on est ne nous propose pas d'aller au-dessus... Pire, parmi les voitures proposées, on vous propose aussi la catégorie en-dessous et d'ailleurs par défaut c'est sur cette voiture que le curseur est placé : attention donc à ne pas appuyer sur A trop vite ! 

En terme de difficulté on peut trouver chaussure à son pied. On peut régler les IA de 50 (je crois) à 150 %, de quoi mettre le curseur au niveau qui conviendra à chacun. Personnellement, à 100 % je pense pouvoir remporter des spéciales. Mais un autre paramètre entre en jeu : les dégâts. Il y a 4 niveaux et en 3 sur 4, ça reste jouable pour moi, malgré quelques touchettes plus ou moins fortes j'arrive à réparer l'essentiel. En revanche en réaliste, il suffit de 2 ou 3 impacts plus ou moins vilents pour foutre en l'air votre voiture. Alors elle reste plus ou moins conduisible mais les performances ne sont plus là, la voiture ne tient plus la route, etc... Sur Monte Carlo, en WRC, ça donne Alta 2e sur la première spéciale, puis 7e sur la seconde (4e au général), réparations de fortune, ES 3 et 4 encore plus dans la difficulté et les ES 5 et 6, j'ai prié pour réussir à finir le rallye. Parce que oui, on peut aussi avoir la voiture qui tombe complètement en rade. Il faut dire qu'au Monte Carlo, les routes sont plutôt étroites. Bref, c'est pas dit que je reste en réaliste tellement c'est dur pour moi pour le moment. Surtout qu'à la manette, c'est quand même moins précis qu'au volant.

En tout cas c'est un très bon jeu et je fait donc une saison qui permet de s'affranchir des gestions hors rallyes qui n'apportent finalement que des contraintes pas très intéressantes pour moi. Je n'ai pas trouvé où est-ce qu'on peut se programmer ses propres rallyes ainsi que le dit Drift dans sa review.

Cela dit, je me ferai bien également Dirt 2.0 en version GOTY car il y a également 13 rallyes, on peut créer son propre championnat avec jusqu'à 12 spéciales par rallye et mettre les réparations (courtes ou longues) quand on veut. Y'a pas mal d'anciennes voitures sympa et on a l'Australie que j'aime beaucoup. A mon sens, les deux sont complémentaires.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/10/2020 à 18:23:52
Les pilotes de rallye ont souvent dit à Kylotonn que ça ne freinait pas assez dans le jeu,  m'avait dit un des devs une fois. 
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 29/10/2020 à 20:05:03 En réponse à Driftwood
Ah ouais, impressionnant le freinage de ces voitures alors, surtout vu les pistes empruntées ! 😮

Ah, un autre truc super dans ce wrc9, c'est la météo changeante pendant une spéciale. On commence sur sec et on finit sous l'orage. Par contre en saison, j'ai eu prévision météo soleil et 0% d'humidité pour les 3 sections de la spéciale et paf, pluie quasi tout le long ! Du coup une spéciale avec pneus tendres sec sur asphalte humide c'est chaud. 😅
En réponse à
Orbbs
Orbbs
Commentaire du 30/10/2020 à 14:48:35 En réponse à Altanyx
Et ce problème de train arrière flottant sur bitume ? Ca s'est arrangé ?
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 30/10/2020 à 16:32:25 En réponse à Orbbs
Oui, disons qu'avec la sensibilité réduite à 5 et en faisant bien attention à ne pas freiner brusquement, en donnant des coups de sticks légers, ça va. Et puis je crois que c'est plus flagrant quand on sort d'une partie neigeuse en revenant sur l'asphalte sec, ce qui peut se comprendre.

En revanche 6 hyundai aux 6 premières places au Monte Carlo, on sent que ça va être sympa et varié la saison... Sinon là en Suède après 4 speciales sur 6 j'ai 1'40 d'avance sur le second. La difficulté n'est donc pas régulière. 
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 30/10/2020 à 22:40:31
C'est encore moi ! Je m'amuse vraiment beaucoup sur ce jeu. Quel plaisir quand on gère les petits enchaînements de virages avec les dénivelés, on fait sauter la voiture comme on le souhaite, attaquant les virages et non pas les subissant ! Je suis au Mexique et c'est bien fendard. Mais j'ai eu une grosse frayeur après 20 secondes de spéciale, quand j'ai failli partir dans le ravin... Ce jeu oblige à gérer l'intégrité de son véhicule, du coup on ne roule pas toujours à fond, loin de la !

Orbbs, si tu n'as pas fait un bon jeu de rallye depuis un moment, tu peux foncer. À la manette c'est parfaitement jouable. 
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 01/11/2020 à 11:05:53
Petits bémols sur le jeu. Déjà, les pilotes Hyundai sont trop forts, on les retrouve systématiquement aux 6 premières places, c'est un peu pénible pour le suspense et la variété des résultats. Un peu comme sur WRC 3 où on avait à peu près toujours le même classement à chaque rallye (Loeb / Hirvonen / Solberg / Sordo / Ogier...) on retrouve toujours les mêmes devant et malheureusement il y a trop peu de places pour les Ogier, Evans, Suninen parmi les autres constructeurs qui ne font que de la figuration. Alors est-ce que c'est seulement sur cette saison et que ma prochaine sera plus variée ? Je l'espère, car sinon on ne va pas bien se marrer, les vainqueurs étant soit Neuville, soit Tanak, soit moi. Et l'ajout récent d'Hayden Paddon sur une énième Hyundai n'améliore pas les choses.  Pourtant au championnat 2020 ce sont bien Evans et Ogier sur Toyota qui sont leaders pour le moment !  J'espère que cela sera corrigé dans une future mise à jour.

Par ailleurs il n'y a visiblement aucun abandon ou événement majeur affectant les IA et on retrouve les 16 pilotes WRC à la fin de chaque rallye toujours dans des temps "corrects". Sur Dirt 1 on avait des pilotes qui abandonnaient à chaque rallye (toujours 1 voire 2) et des IA se retrouvaient avec parfois un retard conséquent sur une spéciale à cause d'un pneu crevé, d'une portière arrachée, etc... Ca apportait de la crédibilité au jeu, de la variété dans les résultats. Pour moi c'est important. Là les IA de WRC 9 sont trop régulières, ça manque de réalisme.

Pire, pour le championnat constructeur, normalement seules les 3 meilleures voitures marquent des points. Là TOUTES les Hyundai (7) marquent les points des places qu'elles ont fait et j'ai donc Hyundai qui a déjà 300 points après 4 rallyes, c'est juste n'importe quoi pour un jeu officiel du WRC de ne pas respecter les règles... 

Sinon personnellement je m'étonne d'être devenu aussi constant dans le maintien de ma voiture en terme d'intégrité. J'arrive à n'avoir que très peu de dégâts, en ne faisant qu'une petite touchette légère ici ou là. C'est vraiment un aspect du WRC que j'ai intégré grâce à ce jeu, car même dans Dirt, pourtant bien punitif et plus que WRC 9 d'ailleurs, je ne faisais pas autant attention ou alors peut-être que la voiture est plus difficile à manier (je pense que c'est surtout ça en fait). A ce propos je me suis retrouvé à faire un tonneau en l'air après avoir percuté un rocher et j'ai fini dans le ravin à quelques mètres de la piste : le jeu m'a remis automatiquement avec 5 secondes de pénalité. Je trouve cela bien trop peu pénalisant et une minute ou deux auraient été bien plus logiques. Du coup j'ai abandonné la spéciale pour être honnête avec moi-même (alors que je menais le rallye). J'ai eu la surprise de pourvoir jouer la spéciale suivante avec mon véhicule un peu abîmé certes, et visiblement une grosse pénalité en temps du fait de l'abandon de la spéciale précédente (20' je crois). Bon, pourquoi pas, mais je n'ai pas continué pour autant, estimant que finir dans le ravin était rédhibitoire. C'est pas grave, j'ai remporté le rallye d'Argentine qui suivait, malgré ses difficultés. Mon copilote et moi étions tous retournés par ce résultat ! 

https://gamerdvr.com/gamer/altanyxfra69/screenshot/21872750
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 07/11/2020 à 22:26:59
Bon, comme il n'y a pas de topic sur ce jeu je continue d'en parler ici.

J'ai fini ma première saison en WRC. Alors je confirme qu'il n'y a pas d'abandon des IA, à aucun moment. Et même lorsque dans une spéciale on voit une voiture sur le bas côté qui a abandonné, en l'occurrence ici celle de TANAK défoncée, ce dernier fini pourtant 2 ème de la spéciale...


C'est un détail qui n'en est pas un pour moi. Dans Dirt Rally on a sur quasiment chaque spéciale des IA qui subissent des incidents, petits ou grands qui les pénalisent et on compte généralement un ou deux abandons par rallye. Je ne crois pas qu'il a jamais existé de rallye dans lequel tous les participants sont allés au bout. C'est inhérent à ce sport, il y a beaucoup de pièges partout, et finir une spéciale sans rien abîmer relève déjà de l'exploit. C'est vraiment dommage d'être passé à côté de cet aspect de ce sport mécanique.
En outre on a quasiment toujours les mêmes classements et sauf exception, Tanak finit entre 1er et 3e, idem pour Neuville, Loeb fait entre 3e et 5e, Ogier 4et et 6e, etc... C'est simple, sur les 16 pilotes engagés, seulement 11 ont marqué des points à la fin du championnat ! Les 5 derniers ont donc fait de la figuration. C'est d'une tristesse sans nom cette répétitivité des résultats. Et puis Elfyn Evans qui ne marque aucun point... Sont-ils au courant chez Kylotonn qu'il est en passe d'être champion du monde cette année ? 
Et puis pour le programme des rallyes, on se retrouve à ne disputer que 6 spéciales pour faire un rallye complet. C'est un peu dommage quand le jeu propose 10 spéciales par rallye et parfois une Super Speciale Stage en plus. Là encore on finit un rallye assez vite, généralement en 30-35 minutes. C'est un peu court à mon goût. 
Bref, tout ça gâche un peu l'expérience offerte et on n'a pas vraiment l'impression de vivre un véritable championnat du monde WRC, malgré les voitures et les rallyes officiels. Les licences ne font pas tout.

D'autre part en terme de difficulté, il y a des problèmes de calibrage. Sur certains rallyes la 1ère IA fait un temps qui correspond au 150e temps mondial, à d'autres elle claque des 30e ou 40e temps mondiaux et là c'est tout de suite plus dur, à certaines spéciales elle fait seulement le 400e temps. Ca pourrit un peu l'expérience de jeu car en Suède j'ai survolé en remportant beaucoup de spéciales et j'ai tout de suite compris que j'allais sans doute gagner sans difficulté, et en Allemagne j'ai également très rapidement compris que je serai à la ramasse. Par ailleurs dans certaines spéciales, tu prends 4 secondes au 1er partiel, 4 de plus au suivant, puis dans le 3e, alors que j'ai gardé le même rythme, je reprends 10 secondes. Du coup je pense enlever l'affichage des temps partiels pour éviter cet écueil. Mais Dirt Rally était également affecté par ce problème.

Concernant la préparation des spéciales, je regrette qu'on ne nous donne que le nom de la spéciale et pas le tracé. Cela permettrait de mieux choisir ses réglages. Cela dit on n'en fait pas et même les changements de pneus, il n'y en a pas besoin, car cela se fait tout seul. Sauf au pays de galle où sur les deux dernières spéciales, c'était uniquement asphalte... et en fait le jeu gère les passages de pneus durs à tendres automatiquement, mais c'est tout ! Du coup j'avais pris le pli de ne pas gérer ça. Tant pis pour moi ! Sur Dirt on devait choisir puisque les pneus s'usent au fur et à mesure des spéciales et j'appréciais ça.

Au sujet de la physique des voitures, j'ai trouvé qu'il y avait quand même un problème, notamment sur les tonneaux où les voitures ont tendance à partir d'un coup et à ne pas être très affectées par la gravité. Donc on part dans une pente et on fait 3 tours en l'air avant de retomber au sol, ce qui est assez étrange. Autre exemple frappant, en arrivant plein pot sur l'arrivée, j'ai tapé un poteau ou une barrière et la voiture, au lieu de s'écraser dessus, elle s'est envolée à probablement 5 ou 6 mètres de hauteur ! C'est proprement irréaliste au possible et confirme que les voitures semblent bizarrement très légères quand elles ne touchent plus le sol où leur physique devient très étrange.

Sinon malgré ces défauts je m'amuse bien en spéciale. Le toucher de route est vraiment chouette et par exemple en Argentine quand on passe des chemins caillouteux aux parties en terre les vibrations et la tenue de route changent radicalement. Je trouve ça très réussi. C'est peut-être même mieux que Dirt Rally où on glisse énormément, probablement trop. Les changements de météo en pleine spéciale sont bien réussis et apportent du dynamisme au déroulement de celle-ci. Les différents moments de la journée apportent des éclairages parfois très chouettes, dignes d'une carte postale. D'ailleurs je vous invite tous à faire ce joli tour du monde : les rochers d'Argentine, les ravins du Mexique, les rondins de bois du pays de Galles, les clôtures barbelées de Nouvelle-Zélande, les piquets de bois des vignes d'Allemagne, les rails de sécurité du Monte Carlo, les falaises de Turquie ou encore les murets en pierre de Sardaigne... 
Blague à part, je vous recommande quand même chaudement ce jeu. Et j'ai découvert le multijoueur où chacun peut créer son club avec les spéciales qu'il veut. Du coup je viens de créer une épreuve, composée uniquement de spéciales du Monte Carlo. On verra si des gens y participent.

Cela dit, j'avoue que je lorgne du côté de Dirt rally 2.0 car la version Deluxe Edition n'est qu'à 40 € sur le store et comprend tout les DLC. La possibilité de créer ses propres championnats solo, choisir les spéciales de chaque rallye, leur ordre et pouvoir en mettre jusqu'à 12, sélectionner les moments où il y a accès au parc pour les réparations, savoir qu'il y aura (normalement, sauf si cela a changé depuis le 1) des abandons parmi les IA et des rebondissements, ça me tente pas mal. J'ai aussi découvert qu'il y a pas mal de championnats organisés entre francophones sur ce jeu. Donc a mon avis ces deux jeux sont complémentaires. 
En réponse à
augur - Tkazual
augur
Commentaire du 08/11/2020 à 06:29:46 En réponse à Altanyx
Sur Dirt Rally 2 tu vas pleurer sur les spéciales insipides et hurler sur le copilote incompétent. :/
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 08/11/2020 à 07:29:54
Ah mince. Pourtant les spéciales sont bien des spéciales de rallye existantes, non ?

En matière de copilotage dans WRC9 il arrive que parfois le copilote oublie de signaler un virage ou bien te le dis trèèèèèèès tardivement voire trop tard. Bon, ça reste anecdotique mais ça arrive. Après, j'avoue que je n'arrive pas à intégrer toutes les notes qu'il annonce et que je me concentre plus sur le feeling à l'approche des virages qu'autre chose. Et puis au final quand tu te vautres bien sur un virage, la fois suivante tu corriges le tir et on apprend assez vite les tracés des spéciales je trouve. Donc bon, au final ça n'est pas si pénalisant.

Et puis en ce qui concerne le partie sonore, le jeu de Codemasters m'a laissé une excellente impression alors que dans WRC 9, déjà j'ai le sentiment que toutes les voitures d'une même catégorie ont le même son, mais pour tous les sons d'ambiance, de pneus, de pot d'échappement qui claque, tous ces éléments sont bien moins bons à mon sens et le pire reste quand même tous ces problèmes de son moteur qui disparaît parfois au milieu d'une spéciale puis revient ou carrément pendant toute une spéciale du début à la fin...  Pas simple de se concentrer sans cet élément d'information. Dans DIrt on entend aussi vachement bien le son des gravillons qui tapent sous le chassis et ça participe grandement à s'y croire. Bref, pour la partie son, je suis plutôt déçu par WRC 9.

Tu as les deux pour comparer ou peux-tu seulement me parler de Dirt 2 ? As-tu des points positifs à apporter au crédit de Dirt 2.0 ? D'autres aspects négatifs ? Je suis preneur d'informations car même si WRC 9 est très plaisant manette en main, il me manque des petites choses pour être vraiment en immersion complète.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE
Edité par
Bigben Interactive
Developpé par
Kylotonn Enterta...
Patreon

180 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Bigquick

    Bigquick Deathloop repoussé en septembre. T_T (il y a 3 Jours)

  • bosozoku

    bosozoku Miaou ! [url] (il y a 1 Semaine)

  • TheDud

    TheDud v'là la perte de temps à chercher (déjà que c'est dur de trouver du temps pour jouer) faut dire que c'est incompréhensible pour le coup ! (il y a 1 Semaine)

  • TheDud

    TheDud @Dazman: en retard mais non Ubi sont mauvais et c'était bien uniquement la version ps4 en test.. (il y a 1 Semaine)

  • CraCra

    CraCra @CaptainTARASS: faut l'espérer, 10 balles pour juste un truc qu'ils ont mis gratos sur xbox ca serait fort. Par contre pas clair le plus hormis utilisation du pad ps5 (il y a 1 Semaine)

  • CaptainTARASS

    CaptainTARASS @CraCra: non il n'y a pas eu de patch 60fps sur PS5. Par contre en effet l'un n'empêche pas l'autre; le patch à 10€ apporte d'autres améliorations (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood @CraCra: aucune idée (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a 11 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Live ce soir 27 novembre pour présenter Immortals Fenyx Rising (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Attention à l'avalanche de contenu dès 12h00, ça va piquer. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Live pour Astro's Playroom tout à l'heure dès 16h15. On devrait aussi être en direct ce soir sur le nouvel AC. Plus d'infos dès que possible. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Outriders

  • Dimanche 11 avril 2021
  • Driftwood

Outriders en vidéos de gameplay maison

  • Vendredi 9 avril 2021
  • Driftwood

Oddworld: Soulstorm Jour 2

  • Mercredi 7 avril 2021
  • Driftwood