GSY Vidéo PS4

La dernière partie de l'embargo concernant Horizon: Zero Dawn prend fin aujourd'hui, nous autorisant enfin à vous montrer autre chose que des séquences dans l'open world du jeu. Au programme, le début de l'aventure, dont une bonne partie en français rien que pour vous, ainsi que quelques missions annexes pour vous éviter un maximum de spoilers. Vous trouverez bien sûr des vidéos de la version PS4 et PS4 Pro, avec pour cette dernière diverses configurations (enregistrements en 4K ou bien en 1080p avec le mode Performance). Bon visionnage, et à ce soir pour un GSY Live en compagnie d'Aloy. Début des hostilités prévu dès 21h30.

Malgré nos nombreuses heures passées à arpenter les terres hostiles du nouveau jeu de Guerilla Games, nous ne sommes toujours pas parvenus à en voir la fin. Oh bien sûr, la faute nous en incombe totalement, compte tenu du temps que nous avons passé à flâner, à explorer les moindres recoins de sa carte, spectaculaire à de nombreux égards. Le plus impressionnant dans tout cela, c'est l'impression de ne jamais véritablement passer deux fois par le même endroit, même si chacune des zones ne dispose pas obligatoirement d'un élément de décor unique qui permet de la distinguer des autres. Chaque morceau de forêt, chaque pente enneigée, semble appartenir à un écosystème cohérent, à condition de fermer les yeux sur la coexistence entre les paysages d'Amérique de Nord et ceux du Moyen-Orient. La seconde partie de la map renferme d'ailleurs bien des surprises à ce titre, entre la ville de Meridian, issue d'un mariage entre le premier Assassin's Creed et The Witcher 3, ses forêts de conifères plus européennes dans l'âme, son désert lorgnant un peu du côté de la mythologie de Robert E. Howard (Conan), entre autres, et ses canyons très américains. Si vous êtes amateur de belles balades, voilà indéniablement l'un des points forts de ce Horizon : Zero Dawn, et tant pis si le monde ne renferme pas assez de zones secrètes riches en trouvailles. Si les missions (principales et annexes) vous emmèneront bien à la découverte de la carte, certains regretteront le manque relatif d'intérêt à explorer le monde en marge des quêtes proposées. Cela ne nous a jamais dérangé, tant les paysages sont beaux à se damner, mais en dehors du plaisir des yeux et des rencontres explosives avec les dinobots, les longues randonnées ne sont finalement que très peu récompensées.

Heureusement, les affrontements contre les machines, toujours plus imposantes, ne perdent jamais en intérêt, et même après une grosse trentaine d'heures de jeu et l'obtention de compétences bien utiles, certains adversaires restent redoutables. On pense notamment au Thunderjaw, sorte de T-Rex mécanique très résistant armé de canons et d'un sonar pour repérer ses ennemis plus rapidement, mais aussi au Stormbird, imposant volatile capable de lancer des attaques électriques dévastatrices. Un minimum de préparation et d'observation seront donc nécessaires avant de se risquer à tenir tête à la faune métallique du jeu. Les flèches soniques sont par exemple très utiles pour faire tomber certaines parties de la cuirasse des créatures, ou même leurs armes, que l'on peut ensuite retourner contre elles pour équilibrer la donne. Certains adversaires étant plus sensibles au feu, il ne faudra pas partir sans un bon stock de flèches enflammées ou de boules explosives (pour le simili lance-pierre par exemple). Des pièges aux effets variés peuvent également être disposés sur le champ de bataille, à condition d'en avoir le temps, mais un adversaire sensible à l'électricité pourra aussi être ralenti grâce à une arme qui permet de tendre des câbles électrifiés au sol. La lance, une fois améliorée, pourra aussi vous rendre de fiers services, en faisant perdre l'équilibre aux monstres de métal qui vous chargent. Vous l'aurez compris, entre son arsenal bien pensé et ses affrontements périlleux, Horizon : Zero Dawn n'oublie pas d'être un bon jeu. Tant et si bien qu'on lui pardonne finalement les errements de son IA humaine, bien en deçà de ce que l'une de ses inspirations, Far Cry pour ne pas le nommer, a été capable de faire. Un défaut que l'on ne peut totalement écarter, car l'attaque des camps de bandits perd grandement en intérêt de ce fait, chose qui, encore une fois, ne nous aura pas gâché l'expérience pour autant.

Reste l'aspect narratif, supérieur en tout point à ce qui Guerilla Games a pu faire sur Killzone (ce qui n'est pas une prouesse en soi), mais néanmoins encore en dessous de ce que l'on peut attendre d'un bon RPG. Horizon : Zero Dawn n'étant pas à proprement parler un jeu de rôle, il n'y a rien de dramatique à cela évidemment, mais le titre lorgne malgré tout sur le genre, bien plus qu'un Far Cry ou un Assassin's Creed du moins. La quête principale reste suffisamment motivante pour donner envie de la découvrir, mais nous n'en avons toujours pas vu assez pour vous assurer que c'est le cas jusqu'à son dénouement. Comme souvent, les missions secondaires ne sont pas toutes dignes d'intérêt, mais il faut tout de même noter l'effort d'écriture pour créer des personnages dotés d'une histoire propre. On est certes loin de la qualité d'un Witcher 3, on n'évite pas le côté FedEx de certaines quêtes, mais dans l'ensemble, elles se laissent suivre et ont l'avantage de participer à la découverte de la carte du jeu. Aloy sera parfois obligée d'enquêter, son focus lui permettant alors de mettre en évidence les indices et les traces (de pas ou de sang) à suivre, tel un Geralt de Riv abusant de son sens de sorceleur. À la différence du héros de CD Projekt Red, la jolie rousse ne sera pas contrainte de marcher au pas pour suivre une piste, les marques au sol restant apparentes sans devoir activer le fameux gadget découvert au début de l'aventure. Les dialogues avec les personnages rencontrés seront aussi parfois l'occasion de choisir le ton de la réponse employée, ou de ďécider du sort de votre interlocuteur, entre la compassion, l'agressivité ou l'intelligence. Cela façonnera le caractère de l'héroïne à votre image, sans que cela influe vraiment sur le déroulement de l'intrigue, même si des réactions trop vives pourront vous couper de certains personnages ou quêtes.

Craquer ou ne pas craquer


Même sans avoir une vision globale de l'aventure, difficile de ne pas vous conseiller l'achat d'une exclusivité comme Horizon : Zero Dawn. D'une part, il s'agit là de l'open world le plus impressionnant visuellement de ces dernières années, sur PS4 comme sur PS4 Pro. Varié et bourré de détails, il semble au départ se rapprocher énormément de celui de Far Cry Primal, mais nous emmène ensuite dans des contrées bien plus exotiques. À celui qui se plaît à arpenter les décors de long en large, Horizon : Zero Dawn offre le dépaysement ultime, qui place d'ailleurs la production de Guerilla au niveau d'un Uncharted 4 du point de vue purement technique. Quand on considère l'échelle du jeu, le résultat n'en est que plus remarquable, même en tenant compte des quelques compromis qui ont dû être faits (pop-up plus ou moins visible, filtrage limité, transitions trop rapides d'une ambiance à l'autre, bugs divers, etc.). Beau, Horizon l'est donc assurément, mais il n'en reste pas moins un titre très agréable à jouer, dans ses déplacements fluides et naturels, mais aussi dans ses combats acharnés contre les animaux de fer et d'huile qui peuplent la terre. Des adversaires bien plus intéressants que les bêtes humains que l'on y rencontre, que l'on aura d'ailleurs vite fait d'oublier dès la prochaine créature croisée. L'horizon s'annonce donc bien dégagé pour les développeurs néerlandais, qui tiennent là une bien jolie pépite, qui ne demande qu'à être polie dans une suite, que l'on espère d'ores et déjà prévue dans cet univers.
  • Les plus
  • L'univers original et la direction artistique
  • Le level/world design
  • Une beauté à couper le souffle
  • Les animations soignées
  • Bruitages et bande originale très immersifs
  • Superbement optimisé sur PS4 et PS4 Pro
  • Les combats contre les machines
  • Les différentes armes à distance
  • Le plaisir de l'exploration sans but précis
  • Une jolie variété de panoramas à admirer
  • Aloy, charmante et attachante
  • Les moins
  • L'IA humaine et les combats contre les humains
  • Les petits soucis techniques habituels des jeux open world
  • Le corps à corps méritait mieux
Blackninja
Blackninja
Commentaire du 27/02/2017 à 17:27:37
Commande expédiée avec Zelda. Vivement!
En réponse à
Kayjiro
Kayjiro
Commentaire du 27/02/2017 à 19:33:11 En réponse à Blackninja
Tu ne risque pas de t'ennuyer les prochains jours... Amuse toi bien !
En réponse à
Amo
Amo
Commentaire du 27/02/2017 à 21:20:55
Encore un excellent article Drift !! J'avais déjà craqué sur le jeu, et je viens de finir cette review qui me rend encore plus impatient de me lancer dans l'aventure. Hate de suivre votre live !
En réponse à
Pumba
Pumba
Commentaire du 01/03/2017 à 15:05:22
Les intérieurs me font penser au vaisseau dans Crysis premier du nom (et c'est un compliment).
Par-contre pas sur que ce soit pas redondant...
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 02/03/2017 à 16:07:36
Cette claque visuelle :o
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PS4
Edité par
Sony Computer En...
Developpé par
Guerrilla Games
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • bosozoku

    bosozoku C'est un rhume, ça... (il y a 2 Heures)

  • Bigquick

    Bigquick @skiwi: ouais, je peux pas le sentir non plus. (il y a 6 Heures)

  • skiwi

    skiwi @GTB: Je l'ai clairement dans le nez. (il y a 6 Heures)

  • GTB

    GTB @skiwi: Tu peux pas pifer ce nouveau design? ^^ (il y a 21 Heures)

  • skiwi

    skiwi @GTB: ce "Nez"mesis, je peux pas :( (il y a 1 Jour)

  • Soda

    Soda @Driftwood: Arf, dommage, Ori a l'air excellent. (il y a 1 Jour)

  • GTB

    GTB Bref c'est à un stade encore trop précoce pour être affirmatif. (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Metro Redux en vidéos sur Switch

  • Vendredi 28 février 2020
  • davton

Vidéo PS4 de Romance of The Three Kingdoms XIV

  • Vendredi 28 février 2020
  • davton

Notre avis sur Overpass

  • Jeudi 27 février 2020
  • Driftwood