GSY Review PC PS4 Xbox One

Rise of the Tomb Raider est arrivé sur PC en fin de semaine, l'occasion pour nous de relancer les nouvelles aventures de Lara Croft pour faire un petit état des lieux du portage et vous proposer de nouvelles vidéos de gameplay. Pour l'occasion, voici donc une mise à jour de notre review de novembre dernier, illustrée de nouvelles séquences de gameplay.

Machine de test :

i5 4670K @ 4.1 GHz, 8 Go RAM, Windows 10, SLI Nvidia Geforce GTX 970 Gigabyte OC.

Bonne pioche

Entre les versions Xbox 360/PS3, puis PC et enfin Xbox One/PS4, il est fort probable que beaucoup d’entre vous soient déjà familiarisés avec le reboot de la franchise Tomb Raider effectué par Crystal Dynamics il y a bientôt 3 ans. Une petite piqûre de rappel tout de même, ce Tomb Raider d’un nouveau type se voulait plus porté sur l’action que sur l’exploration et les puzzles, au contraire des jeux précédents donc. Les développeurs avaient clairement apprécié les ajouts que la saga des Uncharted avait pu apporter dans le genre action/aventure, et ils n’avaient pas hésité à s’en inspirer. Les fans des premiers Tomb Raider n’avaient pas forcément été enchantés, mais l’accueil du public comme de la presse avait été positif. Une preuve que la série avait besoin de ce renouveau pour retrouver le succès.

On pouvait donc s’attendre à ce que cette suite parte de cette base pour le moins solide pour l’affiner et y ajouter de nouvelles fonctionnalités. Sans surprises, c’est exactement ce que Crystal Dynamics a fait avec ce second volet. La prise en main de Lara est donc immédiate pour toute personne ayant pu s’essayer de près ou de loin au précédent opus, même si le jeu prend bien entendu le temps de nous (ré)apprendre tous les contrôles, qu’ils soient recyclés ou nouveaux. Le stick de gauche pour se déplacer (et sprinter en le maintenant appuyé), les gâchettes pour viser et tirer, la croix directionnelle pour choisir et configurer son arme, A pour sauter, B pour esquiver, Y pour les attaques à bout portant, et bien sûr X pour les éléments contextuels et l’utilisation du piolet.

Le piolet, élément essentiel du reboot de Tomb Raider, est donc de retour, et continue à nous permettre de nous accrocher à toutes sortes de parois (du moment qu’elles sont relativement meubles). Il dispose même d’une nouvelle fonctionnalité le rapprochant plus du grappin que d’autre chose, et utilisable dans bon nombre de situations. De quoi ajouter encore un peu de mobilité à une Lara Croft qui n’en demandait pas forcément tant. Il reste aussi un élément essentiel dans les combats, où il permettra fréquemment de détruire l’armure d’un ennemi un peu trop costaud ou d’achever ses victimes affaiblies.

Lara Craft

Il ne faut pas croire pour autant que les contrôles sont totalement identiques au volet précédent, car les touches RB et LB ont maintenant une utilité des plus essentielles. L’un des plus importants ajouts de Rise of the Tomb Raider est en effet un aspect “crafting” nettement plus développé qu’auparavant. Ne vous attendez pas à vous retrouver face à un système d’une profondeur inouïe, mais il existe désormais de nombreux éléments qu’il est possible de cueillir / chasser / déterrer / miner / trouver, et qui, combinés - automatiquement sur demande - permettent de créer, par exemple, un bandage (tissu + feuille de plante médicinale) pour un soin immédiat via le bouton de gauche, ou un certain type de flèche (flèche + tissu + huile pour flèche enflammée) sur le bouton de droite. S’y ajoute la gâchette de droite pour crafter des flèches standard (bois + plumes), et le contexte du type de munition à créer en appuyant à plusieurs reprises sur la croix directionnelle. On se retrouve donc avec un système qui demande un peu de temps pour être bien pris en main, mais qui est aussi très pratique puisqu’il est possible de l’utiliser à tout moment, même en plein combat. Et tant pis pour le réalisme !

Ce crafting plus complet est bien entendu lui aussi utilisé lors des visites aux feux de camp, où il est possible d’upgrader ses armes et de créer de toute pièce de nouveaux éléments d’inventaire. Les matériaux à combiner sont nombreux, ce qui nous encourage à vraiment explorer autant que possible l’environnement, mais aussi à chasser la très active - et parfois particulièrement dangereuse - faune locale. Comme dans le jeu précédent, les feux de camp sont aussi l’occasion d’utiliser ses points d’expérience acquis pour gagner de nouvelles capacités. Celles-ci sont optionnelles, mais permettent souvent de gagner un avantage certain lors des combats ; cerise sur le gâteau, certaines d’entre elles peuvent même faciliter la navigation dans les environnements.

Gatling Lara

Les armes ne dépayseront pas les vétérans, puisque l’on retrouve les habituels arcs / petit pistolet / fusil à pompe et mitraillette. Chacun de ces joujoux dispose de plusieurs variantes et peut aussi être upgradé pour devenir encore plus efficace. Ces améliorations sont parfois craftées, parfois trouvées au détour d’un coffre - en plusieurs morceaux - en visitant une crypte, parfois achetées dans un magasin spécial où il est possible de dépenser des pièces en or à trouver un peu partout dans le monde. Leur utilisation n’a pas changé non plus, et tout juste peut-on remarquer l’arrivée d’une nouvelle variante de flèches empoisonnées, particulièrement efficace contre les gros animaux ou les groupes d’ennemis.

En optant pour un mode de difficulté plus ardu, les affrontements offriront assez logiquement un challenge plus élevé, notamment au début de l’aventure quand Lara n’a pas encore profité d’un gain en expérience suffisant. Les adversaires étant assez mobiles et n’hésitant pas à s’approcher pour attaquer au corps à corps, certains passages vous demanderont de maîtriser parfaitement l’arsenal mis à votre disposition ainsi que l’esquive pour se mettre à l’abri. À noter d’ailleurs que Lara a toujours la fâcheuse habitude de rester en position accroupie (comme dans le précédent volet, elle le fait automatiquement dès qu’elle arrive dans une zone de combat), même en pleine bataille. Si la mise à couvert est bien facilitée de ce fait, les esquives contre les ennemis équipés d’un bouclier sont tout aussi maladroites que par le passé.

La voie de l’infiltration propose une alternative dans certaines zones, ce qui permet d’équilibrer les chances de l’aventurière en se débarrassant d’un maximum d’adversaire silencieusement. Ces derniers ont l’oeil plus affûté que celui des gardes de la série Assassin’s Creed, mais il n’en reste pas moins assez faciles à berner. Un jet de bouteille pour les attirer à l’écart, un buisson pour les attendre patiemment, des stealth kills mulitples (du dessus, du dessous, etc.), voire même une flèche empoisonnée pour éliminer deux cibles, il y a largement de quoi progresser furtivement. Ces séquences fonctionnent, à défaut de révolutionner le genre infiltration dont Tomb Raider ne fait de toute façon pas partie. L’observation des lieux et le repérage des cibles potentielles sont évidemment les deux passages obligés pour ne pas éveiller les soupçons des patrouilles aux alentours, mais on reste plus dans un esprit Uncharted de la furtivité que dans celui d’un Splinter Cell évidemment.

À tombeau ouvert

La partie plus plate-forme du jeu, celle qui finalement nous intéresse le plus, n’a pas subi de gros changements (hors nouveautés déjà citées ou dont nous vous laissons la surprise), et reste donc très agréable. Il faut néanmoins souligner que tout cela reste toujours très dirigiste, ce qui n’empêche pourtant pas le jeu d’être un peu agaçant parfois. On ne compte plus le nombre de morts dues à une mauvaise lecture de ce que les développeurs voulaient que nous fassions, et où ce qui semblait être la bonne direction se finissait une bonne centaine de mètres plus bas. Heureusement, les temps de chargement - hors temps initial - sont très courts et les points de contrôle fréquents, et la frustration n’est au final pas vraiment présente.

Après avoir été bien critiqués dans le jeu précédent, les puzzles sont cette fois un tout petit plus présents qu’en 2013. Nous n’avons jamais vraiment été bloqués par aucun d’entre eux, mais certains sont tout de même agréablement complexes - sans jamais atteindre bien sur ce que les jeux d’avant le reboot pouvaient nous proposer. Les tombes optionnelles sont elles aussi un peu plus intéressantes, et ne sont (enfin) plus indiquées par des flèches nous montrant exactement où les trouver. Au contraire, il vous faudra faire preuve d’un bon sens de l’observation pour dénicher les mieux cachées. Une notification indique néanmoins toujours quand on se rapproche d’une tombe, mais celle-ci est suffisamment vague pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. Et c’est une vraie bonne nouvelle !

Petite déception par contre, à l’exception du flashback en Syrie du début du jeu, on se retrouve encore une fois pour l’ensemble du jeu dans une seule grande carte. Il s’agit cette fois de la Sibérie plutôt que d’une île au large du Japon, mais Lara ne nous emmènera pas aux quatre coins du monde comme à la belle époque. La neige et la glace sont évidemment au rendez-vous, mais heureusement une bonne astuce permet tout de même d’offrir un peu de variété dans les environnements traversés. On retrouve toujours la même structure avec un grand “hub”, duquel radient de nombreuses missions principales très linéaires qui nous y ramènent (en général avec temps et/ou une heure différente), jusqu’au moment où viendra le temps de découvrir la zone ouverte suivante.

Ces hubs, ou plutôt ces terrains de jeux, sont particulièrement grands et offrent un nombre vraiment impressionnant d’activités optionnelles plus que recommandées. Les tombes bien sûr, mais aussi des cavernes (et leurs occupants souvent grincheux) qui peuvent parfois se compléter par une crypte à explorer pour y trouver de nouvelles pièces d’équipement ou de nouveaux upgrades. On y trouvera aussi des humains avec lesquels il sera possible de discuter (très simplement via la touche X) et qui, pour certains, vous proposeront des missions à remplir pour gagner là aussi des améliorations. Il s’agit ici d’une des grandes nouveautés de ce Rise of the Tomb Raider, qui se pare donc d’ajouts solides qui apportent énormément à l’expérience de jeu. La cueillette et la chasse sont aussi deux des éléments essentiels de ces zones “open world”, tant le crafting revêt un aspect important pour la progression du jeu.

Piège de Crystal

(mise à jour)

Techniquement cette version PC est évidemment plus belle que son homologue Xbox One, qui n'a cependant pas à rougir de sa performance. Le gain en résolution est appréciable, et il le sera d'autant plus si votre machine vous permet d'afficher le jeu en 1440p (ou plus) sans trop broncher - ce n'est pas le cas de notre PC de test. Le nombre d'options graphiques proposées est conséquent, ce qui permet d'adapter le rendu à sa configuration, mais il vous faudra tout de même un bon équipement pour pousser tous les détails à leur maximum. Même avec notre SLI de 970, il nous a fallu faire concessions pour conserver un framerate stable à 60 images par seconde. Il est bien sûr possible que le profil SLI ne soit pas encore très au point, mais nous avons noté de petits ralentissements lors de certains passages ou cinématiques. Un conseil d'ailleurs, ne tentez pas les textures très élevées si vous ne possédez pas une carte graphique embarquant 6 Go de ram. Les options d’antiliasing offrent un plus grand confort que sur Xbox One, mais aller au delà du SMAA demandera aussi une bonne machine. Il faudra donc accepter de jouer avec un affichage moins propre qu'on le voudrait, dans les scènes à fort contraste essentiellement. Il subsiste encore des petits bugs de collision qui amènent Lara à passer en partie à travers le décor, mais il eut été étonnant que cela soit corrigé.

Pour en finir, parlons rapidement du scénario de cette nouvelle aventure. Convenu est le premier mot qui nous est venu à l’esprit. Prévisible aussi. Suffisant ? Disons qu’il permet d’avancer dans l’histoire et les niveaux et il parvient au moins à justifier ce qui s’y passe. Rien de choquant, mais rien de notable non plus, au point que l’on se demande pourquoi Microsoft avait été aussi restrictif dans les choses que nous étions autorisés à vous montrer à l'époque de la sortie du jeu sur Xbox One. Les cinématiques mettent en avant une Lara Croft superbement modélisée à la beauté parfois troublante de réalisme, mais les autres protagonistes manquent de charisme. Les personnages antagonistes semblent par exemple moins soignés, même si le jeu s'est nettement amélioré dans le rendu des animations faciales et du lip sync (pour la version originale du moins). Dans l'ensemble, aussi bon soit le jeu, il reste finalement un peu trop sage, trop proche de son prédécesseur, avec peut-être moins de scènes choc. Quand on sait que cet aspect avait parfois rebuté certains joueurs dans le reboot, on peut cependant comprendre que Crystal Dynamics souhaitait revenir à une atmosphère moins glauque et moins pesante. Reste que Lara continue à aligner les méchants comme John McClane et que l'on préfèrerait la voir un peu plus archéologue que mercenaire. Peut-être pour le prochain ?

Verdict

(mise à jour)

Nous avons passé un très bon moment avec Rise of the Tomb Raider. Il s’agit d’une suite solide à un premier jeu déjà très bon, et les quelques ajouts de gameplay permettent de ne pas avoir le sentiment de se retrouver face à une copie carbone dans des environnements différents. Il nous aura fallu une quinzaine d’heures pour finir le jeu avec 73% de complétion, et encore tout un tas de choses à faire dans les grandes zones open-world. Seul le scénario trop convenu décevra ceux qui espéraient un effort de ce côté. Pour le reste, quel que soit le PC dont vous disposez, les nombreuses options graphiques devraient vous permettre d'en profiter dans les meilleures conditions. Une bien belle façon de commencer 2016 avant le déferlement des nouveautés.
  • Les plus
  • Plus beau encore que sur Xbox One
  • Plus fluide aussi
  • On reprend et on améliore les bases solides du reboot
  • Les hubs open world et leurs nombreuses activités
  • Le crafting qui encourage à aller explorer chaque recoin
  • Certains environnements vraiment magnifiques
  • Un peu plus de puzzles
  • Quelques interactions avec des PNJ
  • Les moins
  • Il reste des traces d'aliasing
  • Gros PC conseillé pour profiter des détails au maximum et du 60 fps
  • Un scénario convenu
Skratch
Skratch
Commentaire du 31/01/2016 à 18:31:22
Bonjour, vous parlez du gain en résolution avec cette version PC mais la version Xone est déjà en 1080p.
En réponse à
Namotep
Namotep
Commentaire du 31/01/2016 à 19:00:49 En réponse à Skratch
Résolution UHD, QHD.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 31/01/2016 à 19:03:07 En réponse à Skratch
Je ne parle pas du 1080p là, mais c'est vrai que ça pouvait porter à confusion. ;)
En réponse à
Namotep
Namotep
Commentaire du 31/01/2016 à 19:09:29
Les joueurs console n’auront jamais gain de cause :)
Sur pc, le 1080p c'est plus le Graal.
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 31/01/2016 à 22:25:34
Le jeu est dispo sur le MS Store ukrainien pour 8,35€, honnête!
EDIT: Je parle de la version PC.
En réponse à
bloodymary
bloodymary
Commentaire du 31/01/2016 à 23:25:14 En réponse à Skratch
Y a pas que le 1080p, reste les filtres, la résolution, qualité des textures, fluidité etc etc ..... arrêtez de comparer une simple console @ un PC c'est deux mondes totalement différents.
En réponse à
Namotep
Namotep
Commentaire du 31/01/2016 à 23:44:11 En réponse à bloodymary
J'ai pas l'impression que Skratch ait fait de comparaison.
Il joue probablement sur console, possède peut-être un Full HD comme une grande majorité. Vu que le débat sur console c’est 1080p ou pas, il s'est peut-être tout simplement pas rendu compte en postant son commentaire que sur PC, on pouvait jouer au delà..
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 01/02/2016 à 00:31:21
La prochaine News sur ce jeu concernera la version PS4 probablement :D

:vivement:
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 01/02/2016 à 00:33:03 En réponse à Soda
Le prochain DLC plutôt. :D
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 01/02/2016 à 00:33:39 En réponse à Driftwood
Y en a encore un de prévu ? :P
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 01/02/2016 à 00:35:01 En réponse à Soda
Oui. Un bon espérons cette fois.
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 01/02/2016 à 00:35:55 En réponse à Driftwood
A ok, je ne savais pas.
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 01/02/2016 à 00:54:31
Et ensuite la version GOTY XO et 360, puis GOTY PC, puis enfin la PS4! :p
En réponse à
MadPchhit
MadPchhit
Commentaire du 01/02/2016 à 08:58:51
Cet épisode est relativement bon... mais j'ai quand même largement préféré le premier.
L'île, l'histoire, l'évolution du personnage, tout était mieux maîtrisé. Mais je n'ai pas boudé mon plaisir sur cet opus quand même, y'a de très bon passages.

J'espère quand même qu'ils vont changer un peu de formule pour le prochain, celui-ci faisait vraiment trop copié collé... mais bon on peut rêver.
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 01/02/2016 à 10:05:31 En réponse à xdr
Posté par r
Et ensuite la version GOTY XO et 360, puis GOTY PC, puis enfin la PS4! :p
Le meilleur pour la fin ...? :D
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 01/02/2016 à 12:35:53 En réponse à Soda
C'est lourd je sais. ^^"
Bon je confirme que ma version à 8€ sur le MS Store Ukrainien marche parfaitement, et en Français.
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 01/02/2016 à 14:16:52 En réponse à xdr
oula je veux bien essayer ca mais faut passer a windows 10 ? y a pas des desavantages à être sous windows 10 ?
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 01/02/2016 à 14:29:55 En réponse à TheDud
Je vois pas de désavantage à être sur W10 mais je suis loin d'être un expert. ^^

Pour la manip rien de dur:

Quand t'es sur W10 (attention pour pouvoir acheter ROTR version W10 faut avoir la dernière maj de W10, sinon ça sera grisé et tu pourra pas l'acheter), tu vas là: https://www.microsoft.com/uk-ua/store/games/rise-o...

Donc tu vois le prix c'est 239 "monnaie Ukrainienne" (hier ça faisait 8,35€).

Alors:
-Il faut que tu ai 30go au moins sur ton C: (pour DL ROTR, ou alors change dans les option windows le chemin ou tes apps W10 sont sauvegardées, par exemple ton HDD D: ou E: !)

-Dans la barre des taches tu tape "region" et tu met "Ukraine" au lieu de France (ça change pas la langue de ton PC, ça prend 2sec).

-Clic sur le lien que j'ai donné, ça va t'ouvrir en même temps l'appli market de W10

-Tu achètes le jeu via ta CB, tu met les infos normales, voir même l'adresse vu que ça n'a pas besoin d'être une adresse Ukrainienne, JUSTE laisse le pays sur Ukraine (de toute façon tu peux pas changer à ce moment je crois :p).

-Dès que l'achat est fait ça va DL le jeu, et tu peux directement changer ta région pour remettre France, t'as pas à attendre la fin du DL.

Le je sera bien en Français (chez moi c'est le cas) et on peux changer la langue (si tu veux jouer en anglais par exemple).

Bon le "défaut" pour certains c'est que tu passes derrière W10, le MS Store et certains préfèrent Steam, pour avoir "tous les jeux au même endroit" perso ça me dérange pas, je compte continuer à utiliser Windows toujours, pas l'intention de passer chez Mac ou Linux (pis jouer avec ces OS là... hum hum).

Le "cas de conscience" aussi de passer via le prix Ukrainien sachant que si le jeu là bas coûte ce prix là c'est car ils n'ont pas les moyens car c'est un pays assez pauvre, donc c'est "pô sympa", mouais à chacun son opinion sur ça. Quand tu fais du tourisme en Espagne, USA, Asie ou autre, que t'achète des trucs qui sont cheap là bas et cher chez nous, tu te dit pas "oh c'est pas gentil didons, je devrais acheter mes cloppes chez mon buraliste Français et mes jeux à 60€ à la FNAC". ^^ Enfin à chacun son opinion.

Et pour finir sur neogaf énormément de gens l'ont fait et pour l'instant aucun problème a signaler. Par contre effectivement je ne suis pas responsable si un jour MS rajoute des frontière et suppriment les jeux qu'on a acheté sur un autre Store... Mais tellement de monde le fait sur XO/360 et ça n'a jamais été bloqué, donc pourquoi sur PC? Bref si ça arrive je suis "baisé" aussi pour le coup, voilà. ^^
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 01/02/2016 à 14:47:23
bpn merci bien pour ces info je vais donc mettre à jour mon pc en passant sous win10 !
En réponse à
Flash_Runner
Flash_Runner
Commentaire du 01/02/2016 à 15:01:23 En réponse à bloodymary
C'est bien de lutter contre les clichés, mais donner des conseils de GROS malins, c'est moins bien.. On parle quand même dune version PC d'un jeu développé pour console (mais non ne comparons pas, ne parlons pas de ce malaise de PCiste autour de tous ces jeux AAA, réalisés et déterminés par l'industrie des consoles ;) )Ne pas comparer les consoles au PC, mais c'est exactement ce que passent leur temps à faire les pro comme les amateurs, journalistes, joueurs, devs....

Sinon bein PC, ça ne renvoit à rien.. C'est quoi la config dune PS4 en 2013, en 2015, ça c'est quantifiable, comparable.
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 01/02/2016 à 20:58:32 En réponse à xdr
alors qu'appel tu par "grisé" ? le prix l'est effectivement. mais je peux cliquer dessus. ensuite il me demande de me connecter avec mon compte microsoft. je n'en avais pas, alors j'en crée un sur la base de mon adresse gmail. ca me met un message d'erreur lors de la connexion "une erreur est survenue"...

Dois-je le créer en ayant le pc en français ?
Sinon qu'ais-je fait de mal ? mise à jours ok etc.

Par contre o^peux tu changer les options de changement d'enregistrement pour les app win10 ? parce que sur C je n'ai pas de place (l'erreur vient peut etre de la je ne sais pas)
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 01/02/2016 à 21:10:21 En réponse à TheDud
Grisé c'était car j'avais pas la bonne maj peut être alors!

Bon toi t'as la bonne maj car tu peux cliquer, pour le compte MS je sais pas j'en ai toujours eu une mais si ton adresse gmail est bien française (et je crois même pas qu'une adresse gmail ai une origine :p) ça va, moi aussi j'ai une adresse gmail. C'est peut être grisé justement car ils voient bien que t'as pas assez de place sur ton C!

Pour changer le stockage de tes app tu fais: Icone windows (en bas à gauche de ton écran), paramètres, système, stockage et là tu vois le truc "emplacements d'enregistrement" et le premier truc c'est le stockage des applications, tu change de C en mettant D (ou E ou peu importe le nom de ton 2ème HDD ^^).

Moi aussi je n'avais pas la place sur mon C (un SSD de 64Go ^^") donc j'ai mis ça sur mon E:.
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 01/02/2016 à 23:32:45
ok merci bien. j'ai fait tout ca mais : "erreur, reessayez ultérieurement."...
Ha je voulais qu il charge cette nuit et demain. Je bosse pas les mercrediiii
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 01/02/2016 à 23:41:32 En réponse à TheDud
Je vois pas désolé. :( T'es sûr que t'as la dernière maj W10?

Si tu tape dans la barre de recherche en bas à gauche "winver" t'as quoi comme version de W10? La dernière c'est Version 1511 (10586.71). Si t'as pas ça t'es pas à jour. ^^

T'as bien passé la region en ukrainien? T'as été dans la barre de recherche windows: region, là tu clic sur l'appli region, onglet localisation tu choisi Ukraine et appliquer. ^^

EDIT: il y a peut être la solution à ton soucis ici : http://www.neogaf.com/forum/showpost.php?p=1939043...
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 01/02/2016 à 23:45:53
merci r je vais essayer la proposition du monsieur :)

bon j ai la derniere maj et fais tout ce que je dois faire mais ca bug toujours maintenant au moment ou on devrait me demander de me connecter à mon compte microsoft. Je vais essayé de redemarer l ordi et d enlever le firwall.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC X360 XBOXONE
Edité par
Square Enix
Developpé par
Crystal Dynamics
Patreon

193 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Driftwood

    Driftwood @bosozoku: c'est pourtant clair et net. (il y a 13 Heures)

  • bosozoku

    bosozoku @Driftwood: Il n'a plus le net ? C'est pas clair... (il y a 14 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood @MadDemon: et de toute façon, je suis tout seul maintenant que davton n'a plus de net (et ça va durer longtemps...) (il y a 14 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood @MadDemon: aucun des deux. Pas de pratiquant dans l'équipe. (il y a 14 Heures)

  • MadDemon

    MadDemon Est ce qu'un apercu ou meme une review est prevue pour Empire of sin ? Le dernier paradox ? Merci (il y a 17 Heures)

  • MadDemon

    MadDemon [url] dedicace pour GTB ( un espoir de remake pour Silent Hill) (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku @Driftwood: Elle est bien. J'essuie ton verre ? (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Live ce soir 27 novembre pour présenter Immortals Fenyx Rising (il y a 4 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Attention à l'avalanche de contenu dès 12h00, ça va piquer. (il y a 2 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Live pour Astro's Playroom tout à l'heure dès 16h15. On devrait aussi être en direct ce soir sur le nouvel AC. Plus d'infos dès que possible. (il y a 3 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Immortals Fenyx Rising

  • Mardi 1 décembre 2020
  • Driftwood

Découverte de Chronos: Before the Ashes

  • Lundi 30 novembre 2020
  • Driftwood

Immortals Fenyx Rising en replay

  • Samedi 28 novembre 2020
  • Driftwood