GSY Vidéo PC PS4 Xbox One

En lançant leur Kickstarter pour un nouvel épisode de Divinity , les développeurs belges de Larian Studios ne pensaient certainement pas remporter un tel succès il y a maintenant plus de deux ans. Les fonds récoltés ayant largement dépassé la somme demandée au départ, ils ont non seulement pu lancer une suite déjà très prometteuse mais ils se sont également servis de leur travail sur ce second opus pour améliorer le jeu original. Divinity: Original Sin Enhanced Edition arrive donc gratuitement pour tous les possesseurs du jeu original sur PC, mais ce n'est pas tout. Après avoir entièrement retravaillé l’interface pour la faire fonctionner à la manette, voilà le studio prêt à faire découvrir aux joueurs PS4 et Xbox One toute la richesse de leur RPG tactique au tour par tour. Un titre que l'on conseille vivement à tous les amateurs du genre.
MAJ : Retour de l'article avec un avis nettement plus détaillé.

Notre avis

À l'heure où les joueurs pleurent la disparition du mode multijoueur en écran splitté, Larian Studios ose le mode deux joueurs avec une séparation de l'écran gérée dynamiquement en fonction de la distance qui sépare les deux héros. Chacun peut donc totalement vaquer à ses occupations sans forcément se soucier de l'autre, même si la coopération pendant les combats demeure vivement conseillée si vous optez pour le nouveau mode de difficulté encore plus exigeant que le mode "tacticien". Heureusement pour les moins valeureux, Larian a également pensé à ajouter un mode plus accessible pour les novices du genre, une façon de leur permettre de profiter de l'histoire sans être frustrés par les combats. En plus de tout cela, les graphismes de cette nouvelle édition ont été améliorés, un doublage anglais accompagne désormais les textes à l'écran, et le jeu lui-même a subi quelques ajustements (nouveaux styles de combat, histoire quelque peu remaniée, quêtes réadaptées). Pour ne rien gâcher, alors que le genre ne se prête pas toujours aux limitations des manettes, l'interface du jeu fonctionne parfaitement à l'ergonomie du pad, sans que cela ne force à faire des combinaisons compliquées (Wasteland 2 si tu nous entends...).

En effet, manette(s) en main(s), Original Sin confirme sur consoles l'excellente réputation qu'il s'était taillé sur PC. Malgré des décors extrêmement chargés en éléments interactifs de toutes sortes, la prise en main est limpide, et on prend très vite plaisir à farfouiller tout et n'importe quoi, ou à exploser le moindre vase cassé histoire de s'amuser un peu. Même constat pour le système de télékinésie permettant de déplacer les objets, ainsi que pour les combats au tour par tour, très bien adaptés au pad, et toujours plus passionnants les uns que les autres. La gestion interactive des éléments apporte en effet un vrai dynamisme aux affrontements, et surprendra plus d'un joueur par sa cohérence si rare dans les jeux du genre. Ici, la glace glisse vraiment, le feu brûle réellement, l'eau peut devenir vapeur, l'araignée blessée produit une flaque de poison, et moult pièges devront être déjoués, autant grâce à nos compétences qu'avec notre matière grise. Enfin, il ne faudra pas oublier de gérer intelligemment ses déplacements, le friendly fire pouvant jouer plus d'un tour aux aventuriers étourdis.

Au rayon des innovations, citons également les dialogues entre nos deux héros ; ceux-ci converseront automatiquement lors de la prise d'une décision importante ou après certains événements, et il appartiendra au joueur de choisir les répliques de son personnage correspondant le plus à ses affinités. Ces discussions détermineront les traits du personnage qui influeront sur ses talents, et occasionneront des échanges animés et souvent très drôles, surtout lorsqu'un désaccord devra être tranché grâce à une bonne vieille partie de pierre-feuille-ciseaux. On ne le répétera jamais assez, mais Original Sin est un jeu réellement pensé pour être joué à deux, et même s'il est tout à fait possible de s'y amuser seul, une partie de l'intérêt s'évanouit dés lors que l'on n'évoluera pas en binôme.

Les habitués de la série de Larian le savent, la série des Divinity a toujours fait la part belle à l'humour, absurde de préférence. Original Sin ne fait pas exception à la règle, et propose des situations et dialogues souvent cocasses et jouant avec les clichés du genre. Ne vous étonnez donc pas si un coquillage parlant vous propose une quête annexe, où si vous pouvez tailler le bout de gras avec les rats occupant des ruines poussiéreuses : tout cela est parfaitement normal. Il est évidemment indispensable de ne pas être rebuté par la lecture, Original Sin regorgeant de dialogues, textes et descriptions - forts bien écrits au demeurant - à découvrir. Bourré de quêtes annexes farfelues et de PNJ bavards de toutes sortes, le dernier-né de Larian récompensera donc largement les joueurs curieux et portés sur l'exploration, qui verront très vite leur inventaire se remplir d'un fatras incroyable ; un petit temps d'adaptation sera d'ailleurs nécessaire pour bien maîtriser ce dernier. Une abondance que l'on retrouvera également lors des passages au niveau supérieur de nos héros, où il incombera de prendre son temps afin de ne pas se perdre au milieu des multiples talents, compétences et caractéristiques divers et variés octroyés aux personnages.

Visuellement fort joli et nanti d'une direction artistique colorée et de bon goût, Divinity : Original Sin Enhanced Edition est donc une valeur sûre du RPG, autant sur consoles que sur PC, mais il souffre néanmoins de menus défauts aperçus lors de notre temps de jeu. En effet, un bug étrange relançait systématiquement le tutorial des combats pour le deuxième joueur à chaque session, et les excellentes musiques avaient hélas tendance à se lancer un peu n'importe comment, comme si l'OST du jeu se contentait de défiler en mode aléatoire. Rien de bien grave donc, et nous ne pouvons que conseiller à tous les amateurs de jeu de rôle de dévorer le jeu de Larian Studios, tant celui-ci regorge de générosité et parlera aussi bien aux amateurs de jeux à l'ancienne qu'aux férus d'originalité.

Wolfstone
Wolfstone
Commentaire du 27/10/2015 à 13:13:35
Je l'ai sur PC et j'attends le déblocage Steam de la Enhanced Edition. Sympa de la part de Larian d'agir ainsi. Cela ressemble beaucoup à l'approche de CD Project et c'est à plebisciter, car encore trop rare de nos jours où le DLC payant est la norme.
En réponse à
lordY
lordY
Commentaire du 27/10/2015 à 17:22:07
Si quelqu'un veut se le faire entièrement en multi (version one :p), n'hésitez pas à me mp je vais me le prendre dans pas longtemps o/
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 28/10/2015 à 11:35:52
Une bonne adresse du genre en somme.
En réponse à
Mrsentenza
Mrsentenza
Commentaire du 28/10/2015 à 11:50:10
je le possède sur PC et je ne l'avais pas terminé mais pour le confort et pour féliciter ce studio pour le travail accompli sur le titre me le suis repris sur PS4...
En réponse à
simkam
simkam
Commentaire du 28/10/2015 à 19:58:19
Excellent! bien évidemment la possibilité d'y jouer à deux en écran splitté me ravi d'autant plus :) chapeau bas c'est plutôt une première dorénavant inutile de se soucier de la distance entre les 2 joueurs, nous pouvons désormais comme dit dans la news:"vaquer à ses occupations sans forcément se soucier de l'autre"... c'est du bon boulot!
En réponse à
bangy78
bangy78
Commentaire du 29/10/2015 à 18:52:04
j'adore, jouable à 4 en local, comme Diablo ?
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/10/2015 à 18:55:27 En réponse à bangy78
Ce n'est pas un hack 'n' slash mais un jeu de rôle au tour par tour pour deux joueurs uniquement.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE
Edité par
Focus Entertainm...
Developpé par
Larian Studios
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • CraCra

    CraCra Warner vient de confirmer la sortie de Hogwarts Legacy en 2022, ouf (il y a 47 minutes)

  • cryoakira

    cryoakira Une analyse intéressante du rachat d'Acti [url] (il y a 4 Heures)

  • blameblame

    blameblame @face2papalocust: En effet....mais pas tant que ça car il y a toujours cette culture de l'instant du consommateur en opposition avec la vision d'entreprise. (il y a 5 Heures)

  • face2papalocust

    face2papalocust @blameblame: dans les deux sens d'ailleurs.^^ (il y a 6 Heures)

  • CraCra

    CraCra Gameblog en liquidation judiciaire ??? (il y a 6 Heures)

  • blameblame

    blameblame @Soda: C'est sur que si ont fait un travail d'archive sur Xbox on va déterrer des perles....tellement de bêtises ont été dites à leur sujet. (il y a 7 Heures)

  • XRacer

    XRacer @GTB: Evidemment c'était un petit troll/blague :) (il y a 8 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Notre vidéo de Lacuna sur Switch

  • Mercredi 19 janvier 2022
  • davton

GSY Preview : OlliOlli World

  • Mardi 18 janvier 2022
  • Driftwood

Notre vidéo 4K de God of War sur PC

  • Vendredi 14 janvier 2022
  • davton