GSY Review PC Xbox One

Première review d'une nouveauté en ce début 2017 avec Rise & Shine, dont nous vous avions déjà parlé il y a un peu plus d'un an maintenant. En approche sur PC et Xbox One, le jeu du petit studio espagnol Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team est un bel hommage au jeu vidéo actuel et plus ancien, mais dont il faudra aussi accepter le petit talon d'Achille. Explications.
Note : La cinématique clôturant la seconde vidéo est un spoiler.

4K-47

Le monde du jeune Rise, 10 ans, bascule au moment où Gamearth, sa planète, est attaquée par des brutes sanguinaires et qu'il croise la route de Shine, une arme légendaire douée de conscience. Liés l'un à l'autre contre leur volonté, ils vont avoir la lourde tâche de repousser l'envahisseur de la planète Nexgen. En plus d'être un compagnon de route bien bavard, Shine offre à son porteur un pouvoir bien pratique en temps de guerre, la possibilité de revenir à la vie pour aider celui qui le possède à ne jamais faillir devant les épreuves les plus difficiles, quitte à l'obliger à s'y reprendre à plusieurs fois. Dans l'univers vidéoludique qui compose le monde de Rise & Shine, cette justification du retour au dernier checkpoint ne surprend pas, puisque le titre regorge de clins d’œil au médium, de l'époque des pixels à la nôtre. La vilaine planète Nexgen parviendra-t-elle à faire succomber la terre des origines, celle où tout a commencé et sans qui nous, joueurs, ne serions rien ? Pour le savoir, il faudra parvenir à sortir victorieux des nombreuses embûches que les développeurs de Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team ont pris un malin plaisir à mettre sur le chemin du héros.

Rise against the machines

Reposant essentiellement sur l'apprentissage par l'échec et la relance immédiate de la séquence perdue, Rise & Shine permet néanmoins de faire bon usage de ses réflexes et de son adresse pour éviter la mort. S'il est souvent difficile de ne pas mourir au premier essai, il est également possible de s'en sortir dès la première tentative. Pour ce faire, il faut d'abord être attentif à ce qui se passe, pour repérer les pièges ou les ennemis les plus dangereux, et faire bon usage de l'esquive quand besoin est. Vos adversaires n'étant pas forcément sensibles au même type de munitions (il en existe 2, "normales" et électriques), il ne faudra pas hésiter à en changer au cours d'un même affrontement. L'arsenal et les possibilités s'étoffent au fur et à mesure de votre progression, avec des grenades dont il faut gérer la trajectoire et la force du lancer. Cela permet par exemple de se débarrasser des ennemis équipés d'un bouclier, ou encore de résoudre certaines énigmes. À noter qu'un tir tendu de grenade permet à celle-ci de se coller à sa cible. Vos adversaires, tantôt mécaniques tantôt humains, n'utilisent évidemment pas les mêmes stratégies d'attaque. Certains robots volants partent à la charge pour vous électrocuter, tandis que d'autres restent très mobiles, vous obligeant à faire face à un feu nourri. Reste alors à les éviter ou, comme dans certains shoot them up, à tirer sur les projectiles pour vous frayer un passage dans les nuées de petites boules rouges. Les adversaires humains se mettent quant à eux à couvert dès qu'ils le peuvent, ce que vous pouvez également faire quand le décor le permet.

En plus de ses séquences d'action musclées et sanglantes, Rise & Shine n'oublie pas de mettre vos réflexes au défi dans des passages où il vous faut diriger une balle à tête chercheuse (l'une des capacités de Shine) pour atteindre un interrupteur. Pouvant se déplacer plus ou moins rapidement en fonction de la pression exercée sur le stick analogique, ces balles téléguidées explosent au moindre contact, ce qui n'aurait rien de particulièrement gênant si les zones à traverser n'étaient pas remplies de sentinelles à la gâchette facile. Ces passages se transforment alors vite en jeu de chat et la souris entre votre balle et la pluie de projectiles qui inonde l'écran. Cette capacité spéciale de Shine est également mise à contribution lors des combats de boss, qui ne sont malheureusement qu'au nombre de deux (bien que certains ennemis uniques et un peu plus imposants feront aussi leur apparition au cours de l'aventure). Ces 2 duels (le premier à la fin du chapitre 1, et le second pour clore l'aventure) fonctionnent peu ou prou sur le même principe : faire baisser la jauge de vie dudit boss afin de pouvoir dévoiler un point faible qu'il faut atteindre au moyen de la balle télécommandée. Pour vaincre le boss, il faut réussir à effectuer l'opération 3 fois, chaque phase devenant de plus en plus difficile (sans qu'aucun checkpoint ne vienne vous soulager).

No Spain no gain

Nos vidéos peuvent en attester, Rise & Shine est sublime dans son genre. Qu'il s'agisse de la direction artistique ou des graphismes eux-mêmes, l'impressionnant travail du studio espagnol mérite le respect, d'autant que les animations et la bande originale ne sont pas en reste. Quand on sait que l'équipe derrière le jeu n'est composée que de 4 personnes, il est facile d'imaginer la somme de travail nécessaire pour aboutir à un tel résultat. Pour ne rien gâcher, le jeu ne se contente pas de proposer une expérience arcade dynamique, puisqu'il inclut aussi une narration sous la forme de planche de BD. L'intrigue n'est certes pas très développée, mais les sympathiques clins d’œil plus ou moins appuyés au médium et le contexte scénaristique motivent la progression. On se demande juste pour quelle raison les développeurs ont choisi de dévoiler le twist majeur du jeu aussi rapidement. Seul écueil sur lequel se heurte Rise & Shine, sa durée de vie timbre poste qui oscille entre 3 et 4 heures grand maximum. Les complétistes qui voudront débloquer tous les succès et dénicher les quelques secrets dissimulés dans les niveaux y reviendront sans doute (grâce au redoutable niveau de difficulté qui se débloque en terminant le jeu), mais pour les autres, il n'y aura probablement pas de raison de jouer les prolongations. Dommage car nous aurions vraiment adoré découvrir d'autres environnements, mais compréhensible compte tenu de la taille du studio (les développeurs ne s'en étaient d'ailleurs jamais cachés).

Verdict


Grâce à ses graphismes sublimes et ses mécaniques de jeu parfaitement huilées, Rise & Shine a tout pour plaire, à condition de ne pas être allergique à sa formule die & retry impitoyable. Le jeu de Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team (:respire:) vous demandera donc de faire preuve de calme et d'adresse pour en voir le bout, sans qu'il n'en devienne jamais frustrant pour autant, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Seul réel problème, le générique de fin arrive bien trop rapidement, puisqu'en 4 heures tout au plus, les développeurs vous remercieront d'avoir joué. Quand on sait que ces 4 heures incluent les (nombreux) essais nécessaires pour passer les passages les plus ardus, on ne peut s'empêcher d'être déçu. D'autant qu'il y avait très clairement matière à étoffer l'histoire en y ajoutant des rebondissements, ce qui aurait permis de profiter d'un plus grand nombre de tableaux. Certains se consoleront avec le niveau de difficulté supplémentaire qui se débloque une fois l'aventure terminée, ou avec les quelques collectibles cachés invitant à explorer de nouveau les différents chapitres, mais en ce qui nous concerne, le jeu nous a laissé comme un petit goût d'inachevé. Rise & Shine ne parvient donc pas à s'élever suffisamment pour briller parmi les autres titres du genre, mais ses qualités ludiques et artistiques indéniables en font malgré tout une belle expérience à vivre pour les amateurs du genre. Reste à savoir si vous considérez que cela suffit à justifier l'investissement, qui reste d'ailleurs tout à fait raisonnable (12.99€ sur Steam au lancement et 14.99€ sur XB1) compte tenu du soin apporté au jeu.
  • Les plus
  • Somptueux visuellement
  • Excellente bande son
  • Un univers tout en clins d’œil et en humour
  • Le gameplay efficace, entre TPS et shoot them up
  • Exigeant mais pas insurmontable
  • Les moins
  • Vraiment très court
  • Pourquoi dévoiler le twist à mi-parcours ?
callagane
callagane
Commentaire du 13/01/2017 à 08:07:09
Merci pour cette review, un jeu que j'attendais depuis un moment.
Est ce qu'on connaît le prix?
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 13/01/2017 à 09:28:27 En réponse à callagane
Posté par callagane
Merci pour cette review, un jeu que j'attendais depuis un moment.
Est ce qu'on connaît le prix?
Euh... :(
En réponse à
callagane
callagane
Commentaire du 13/01/2017 à 10:58:50
Pardon...j'avais pas lu les deux dernières lignes ...
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 13/01/2017 à 12:32:59 En réponse à callagane
Il faut toujours tout lire ! :)
En réponse à
callagane
callagane
Commentaire du 13/01/2017 à 23:37:33
Il est en promo sur steam en ce moment, je l'ai testé et il est vraiment très bon.
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 15/01/2017 à 14:46:25
Ça semble pas mal tout ça. Hop sur la wishlist.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC XBOXONE
Edité par
Adult Swim Games
Developpé par
Super Mega Team
Patreon

187 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • GTB

    GTB Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, Kena est à 39.99€ (il y a 5 Heures)

  • Ricochette

    Ricochette @Driftwood: oh!!!...compliment accepté ;) (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @Ricochette: attention tu arrives au niveau de la team gsy (il y a 2 Jours)

  • Ricochette

    Ricochette Et là faut dire "c'est la crise Anthem" :) (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @notourious67: ils auraient déjà dû le faire depuis longtemps... (il y a 3 Jours)

  • notourious67

    notourious67 Anthem , EA annule le projet de reboot. (il y a 3 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @Driftwood: ah mais non pas Microids. :/ (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a 5 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Live ce soir 27 novembre pour présenter Immortals Fenyx Rising (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Attention à l'avalanche de contenu dès 12h00, ça va piquer. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Live pour Astro's Playroom tout à l'heure dès 16h15. On devrait aussi être en direct ce soir sur le nouvel AC. Plus d'infos dès que possible. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Vidéo 4K de la démo d'Outriders sur Xbox Series X

  • Vendredi 26 février 2021
  • davton

GSY Review : Bravely Default II

  • Jeudi 25 février 2021
  • davton

Hellpoint en vidéo sur Nintendo Switch

  • Mercredi 24 février 2021
  • Driftwood